Quelles différences entre l’enduit à la chaux et l’enduit ciment ?

5/5 - (104 votes)

Lorsqu’on souhaite réaliser des travaux de rénovation ou de construction, le choix de l’enduit extérieur est une étape cruciale. Parmi les types d’enduits les plus couramment utilisés, on retrouve l’enduit à la chaux et l’enduit ciment. Alors, comment choisir entre ces deux options ? Quelles sont leurs caractéristiques spécifiques ? Découvrez dans cet article les principales différences entre l’enduit à la chaux et l’enduit ciment.

Composition et propriétés des enduits

Pour mieux comprendre les différences entre ces deux types d’enduits, il convient de détailler leur composition respective et les propriétés qui en découlent :

Enduit à la chaux

  • Composition : l’enduit à la chaux est composé principalement de chaux aérienne ou hydraulique, mélangée avec du sable et éventuellement des pigments naturels pour la coloration.
  • Propriétés : la chaux confère à l’enduit une grande souplesse, une excellente capacité respirante ainsi qu’un bon pouvoir assainissant. Ceci garantit un confort thermique optimal et permet d’éviter les problèmes d’humidité.

Enduit ciment

  • Composition : l’enduit ciment est quant à lui composé de ciment Portland, de sable et d’eau. Il peut également être teinté grâce à des pigments synthétiques.
  • Propriétés : le ciment offre une très grande résistance mécanique et une bonne étanchéité à l’eau. Néanmoins, il est beaucoup moins perméable à la vapeur d’eau que la chaux, ce qui peut engendrer des problèmes d’humidité si l’isolation du bâtiment n’est pas adéquate.
A lire également :  Conception durable : comment les meubles en bois naturel aident l'environnement

Utilisation et mise en œuvre des enduits

Selon les contraintes techniques du chantier et le résultat esthétique souhaité, l’utilisation de l’un ou l’autre de ces enduits peut être privilégiée :

Enduit à la chaux : idéal pour la rénovation et les constructions écologiques

L’enduit à la chaux convient parfaitement aux projets de restauration ou de rénovation de bâtiments anciens, ainsi qu’aux constructions neuves respectueuses de l’environnement. Voici ses principaux avantages :

  • Compatibilité : la chaux est compatible avec un large éventail de supports, notamment les matériaux ecologiques tels que les briques de terre crue, la pierre ou le torchis.
  • Mise en œuvre : la souplesse offerte par la chaux facilite la pose et permet un rattrapage plus aisé des défauts du support.
  • Régulation de l’humidité : L’enduit à la chaux, en assurant une bonne circulation de la vapeur d’eau, permet de créer un climat intérieur sain, limitant ainsi les risques de condensation et donc de moisissures.

Enduit ciment : une solution robuste pour les constructions neuves

L’enduit ciment offre quant à lui une résistance accrue et se révèle donc particulièrement adapté aux projets de construction neuve. Voici ses points forts :

  • Robustesse : le ciment confère à l’enduit une solidité et une longévité remarquables, capable de supporter des charges importantes sans se fissurer ou s’effriter.
  • Étanchéité : l’enduit ciment constitue une barrière efficace contre les infiltrations d’eau, protégeant ainsi durablement le support.
  • Prix : généralement moins coûteux que l’enduit à la chaux, l’enduit ciment est accessible à un plus grand nombre de budgets.

Aspect esthétique et finitions des enduits

Le choix entre enduit à la chaux ou ciment peut également être guidé par l’aspect extérieur souhaité pour le bâtiment :

A lire également :  Comment créer de beaux motifs pour la décoration murale et idées pour la chambre des enfants

Ambiances naturelles et traditionnelles avec l’enduit à la chaux

L’enduit à la chaux offre une palette de couleurs et d’aspects beaucoup plus variées que le ciment. Les pigments naturels permettent d’obtenir des teintes douces et nuancées, qui peuvent évoluer au fil du temps et s’accorder harmonieusement avec les matériaux environnants.

Effets modernes et industriels avec l’enduit ciment

L’enduit ciment propose un aspect extérieur plus brut et monolithique, souvent privilégié pour les constructions contemporaines et industrielles. Il est également possible de combiner les deux types d’enduits pour obtenir un résultat original et personnalisé.

En somme, le choix entre enduit à la chaux et enduit ciment dépend principalement des contraintes techniques du projet, des exigences en termes de performance et du style architectural souhaité. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel pour discuter de vos besoins spécifiques et obtenir des conseils sur-mesure.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?