Quelles sont les différentes aides financières pour sa rénovation globale ?

4.7/5 - (123 votes)

Entreprendre une rénovation globale de sa maison peut être un projet ambitieux et coûteux. Heureusement, plusieurs dispositifs d’aide financière ont été mis en place afin de vous accompagner dans la réalisation de vos projets de rénovation énergétique. Dans cet article, nous allons passer en revue les principales aides disponibles et les conditions à respecter pour en bénéficier.

Comprendre les différentes aides

homme entrain de peindre un mur

Naviguer à travers les méandres des aides financières pour la rénovation énergétique peut s’avérer être un défi. Heureusement, il existe des ressources en ligne qui peuvent vous aider à démystifier ces aides et à comprendre comment en bénéficier pour votre projet de rénovation. Par exemple, vous pouvez comprendre les aides financières à la rénovation sur le site airko.fr, qui propose des informations détaillées sur les différentes aides disponibles, les critères d’éligibilité, et comment les obtenir. Le site offre également des conseils pratiques sur comment planifier votre projet de rénovation de manière à maximiser les aides financières que vous pouvez recevoir. Cela peut grandement contribuer à alléger le fardeau financier de votre projet, tout en vous permettant d’améliorer l’efficacité énergétique de votre maison.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Dans le cadre du CITE, l’État vous permet de déduire une partie des dépenses engagées pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique de votre logement. Pour être éligible à cette aide, il est impératif que les travaux soient réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et concernent notamment :

  • L’isolation des murs, des toitures, et des planchers bas
  • Le remplacement des fenêtres
  • L’installation ou le remplacement d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire utilisant des énergies renouvelables
  • La pose d’équipements de ventilation mécanique performants
A lire également :  Quelles aides a la renovation energetique en 2022 ?

Notez que le montant du crédit d’impôt varie selon le type de travaux réalisés et le niveau de performance énergétique atteint.

Les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

L’Anah propose des subventions destinées aux propriétaires occupants, bailleurs ou copropriétés en vue de financer des travaux de rénovation globale. Les aides sont accordées sous certaines conditions, notamment en termes de revenus et de performance énergétique du projet.

MaPrimeRénov’

Depuis début 2021, la prime « MaPrimeRénov’ » s’adresse à tous les propriétaires, occupant ou bailleur, de leur logement principal ou secondaire, sans conditions de ressources. Elle permet de bénéficier d’une aide forfaitaire pour différents types de travaux de rénovation globale :

  1. Isolation thermique des parois opaques ou vitrées
  2. Systèmes de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire performants et écologiques
  3. Ventilation mécanique contrôlée simple ou double flux
  4. Pompes à chaleur air/eau ou géothermique
  5. Chaudières gaz à très haute performance énergétique
  6. Borne de recharge de véhicule électrique

La demande de MaPrimeRénov’ doit être effectuée avant le début des travaux, et le montant de la prime varie en fonction des revenus du foyer et du gain énergétique obtenu suite aux travaux réalisés.

Habiter Mieux Serenité

Ce dispositif concerne les propriétaires occupants dont les revenus n’excèdent pas certains plafonds, pour des travaux réalisés dans le cadre d’une rénovation globale permettant un gain énergétique d’au moins 35%. L’aide est cumulable avec MaPrimeRénov’, et peut représenter jusqu’à 50% du montant total des travaux.

Les aides des fournisseurs d’énergie (CEE)

Les Certificats d’Economies d’Energie (CEE) sont distribués par les fournisseurs d’énergie et permettent de financer une partie des travaux de rénovation globale. Pour en bénéficier, il faut signer une convention avec un fournisseur d’énergie et faire réaliser les travaux par son réseau de partenaires.

A lire également :  Les avantages et les inconvénients d'un sol en résine

Les aides des collectivités locales et régionales

Selon votre lieu de résidence, vous pouvez également être éligible à des aides financières accordées par votre commune, votre département ou votre région pour la réalisation de travaux de rénovation globale. Les conditions d’octroi et les montants de ces aides varient selon les collectivités, il est donc recommandé de se renseigner auprès des acteurs locaux pour connaître les dispositifs disponibles.

L’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ)

Destiné aux propriétaires occupants ou bailleurs, l’Éco-PTZ est un prêt bancaire sans intérêts destiné à financer les travaux de rénovation énergétique. Il est accessible, sous certaines conditions, pour des projets de rénovation de logements construits avant 1990 et devant permettre au logement d’atteindre un certain niveau de performance énergétique. Le montant maximal accordé est de 30 000 euros remboursables sur 15 ans.

Les conditions d’obtention des aides

Pour être éligible aux différentes aides présentées ci-dessus, il convient de respecter plusieurs conditions :

  • Votre logement doit être votre résidence principale (pour certains dispositifs)
  • Le logement doit être construit depuis plus de deux ans au moment des travaux (sauf exception)
  • Faire réaliser les travaux par un professionnel RGE
  • Choisir des matériaux et équipements performants et conformes aux exigences de chaque aide

Avant de vous lancer dans un projet de rénovation globale, il est essentiel de bien vous renseigner sur les différentes aides disponibles pour optimiser votre investissement tout en améliorant significativement la performance énergétique de votre propriété.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?