Quelles sont les différents types de soudures ?

Quelles sont les différents types de soudures ?

Vous êtes un bricoleur à court d’idées ? Vous cherchez à aller plus loin ? La soudure est une méthode indispensable pour travailler les métaux, mais aussi pour réaliser des projets plus importants. Voici un bref aperçu des techniques les plus fréquemment utilisées, que ce soit par les débutants ou les professionnels.

Les outils de soudage sont-ils accessibles aux amateurs ?

Oui, mais seulement si vous êtes raisonnable dans vos objectifs ! Il n’est pas conseillé de se plonger immédiatement dans des projets extrêmement compliqués. Il est préférable de travailler sur de petits projets pour apprendre l’outil, le vocabulaire et repérer les défauts éventuels. S’il y a dans votre entourage un expert en soudage qui est prêt à partager ses connaissances avec vous, c’est génial.

Quelle est la meilleure façon de choisir la meilleure méthode de soudage ?

Comme vous le savez peut-être déjà, il existe de nombreux procédés de soudage qui nécessitent des outils et des méthodes extrêmement spécifiques, en fonction du type de soudage. Si vous n’êtes pas habitué à ce type de travail, vous pouvez vous sentir perdu et ne pas savoir quel type de soudage choisir. Il existe des critères très fondamentaux à prendre en considération qui peuvent vous aider à choisir la meilleure méthode de soudage pour répondre à vos besoins.

A lire également:  Les avantages d'un bardage en composite

La première étape consiste à prendre en considération la nature et la composition du matériau que vous envisagez de souder. Certains matériaux nécessitent un fer à souder plus puissant que d’autres. Par exemple, vous ne serez pas en mesure de souder du cuivre de la même manière que de l’acier. Prenez également en considération l’épaisseur des métaux que vous allez souder. Plus ils sont épais, plus vous devez faire de soudures. Vous devez également tenir compte de votre niveau d’expertise. Certains types de soudage sont réservés aux experts en la matière et ne conviennent pas aux novices.

Connaissez-vous les différentes méthodes de soudage ?

Il existe plus de 70 techniques de soudage différentes, et chacune a son propre objectif. Voici les types les plus populaires trouver sur le site Stengerpro.com :

Le soudage au challumeau

Le procédé de soudage challumeau est l’une des méthodes de soudage les plus connues et les plus fréquemment utilisées. Un gaz combustible (comme le propane, l’acétylène, le butane ou le méthane) et un gaz oxygénant (principalement de l’oxygène, mais parfois du gaz naturel ou de l’hydrogène) sont nécessaires.

La flamme est généralement produite par le mélange d’acétylène et d’oxygène (appelé oxy-acétylène) ou par une combinaison de propane et d’oxygène (appelée oxy-propane) car ces mélanges fournissent des températures extrêmement élevées, favorables à la fusion des métaux.

Le soudage TIG

C’est une technique de soudage réalisée à l’aide d’un arc électrique ainsi que d’une électrode en tungstène et d’un gaz inerte (ou neutre). L’arc électrique est formé entre une électrode à base de tungstène et les composants à souder. Le gaz neutre est pulvérisé dans la zone de soudage pour protéger l’électrode, l’arc, le métal d’apport ainsi que le bain de métal en fusion contre l’oxydation par l’air. Le gaz neutre est généralement de l’argon car il est capable de protéger tous les métaux en fusion. Ce type de soudage est destiné à des travaux précis qui nécessitent une qualité de soudure irréprochable.

A lire également:  Carrelage de salle de bains : Comment faire le bon choix

Le soudage MMA

La chaleur produite par l’arc électrique fait fondre la pièce à souder ainsi que l’électrode, créant ainsi le bain de fusion. L’enrobage de l’électrode sert à protéger le bain de fusion de l’oxydation, c’est pourquoi il n’est pas nécessaire d’utiliser un gaz de protection.