Rénovation en 2023 : tout savoir pour installer un plancher chauffant

4.9/5 - (29 votes)

Vous envisagez d’installer un plancher chauffant dans votre logement pour limiter votre consommation énergétique ? C’est une excellente idée. Néanmoins, avant de se lancer, il est important d’avoir en tête tous les avantages et inconvénients de ce type de chauffage. Par ailleurs, il va falloir choisir entre un chauffage au sol électrique et un chauffage au sol hydraulique. Pas de panique ! On récapitule tout dans cet article.

Chauffage au sol : les avantages

Que vous optiez pour un système hydraulique ou électrique, le chauffage au sol présente dans tous les cas plusieurs avantages qui lui sont propres : entre confort, esthétique et économies, tous les types de chauffages au sol séduisent de plus en plus de personnes lors de la rénovation énergétique de logements :

  • Ils offrent un chauffage homogène dans la maison et donc un meilleur confort thermique : la chaleur douce se diffuse facilement dans tout le logement et le sol reste tiède, même en hiver.
  • Là où les radiateurs classiques chauffent plus fortement dans une zone limitée, le chauffage au sol chauffe moins fort et de manière homogène : c’est ce qui permet d’économiser de l’énergie.
  • Invisibles, puisque camouflés sous le revêtement du sol, ils ne génèrent pas de pollution visuelle dans la pièce et permettent de gagner de l’espace.
  • Silencieux, ils n’induisent aucune nuisance sonore dans le logement, ni pour les occupants ni pour le voisinage.
  • Aujourd’hui, les chauffages au sol sont compatibles avec tout type de revêtement : parquet, carrelage, lino, moquettes, PVC, etc.
A lire également :  Comment purger un radiateur en fonte ?

Chauffage au sol : les inconvénients

Néanmoins, les chauffages au sol présentent également quelques inconvénients qu’il est bon d’avoir à l’esprit avant l’installation :

  • Mettant quelques jours à chauffer, ils ne sont pas adaptés aux utilisations ponctuelles : ils doivent être utilisés de manière régulière et continue pour être rentables et confortables.
  • L’entretien et les réparations sont complexes, puisqu’ils demandent de retirer une partie du sol pour être effectués (un nettoyage intégral est recommandé tous les deux à cinq ans).
  • L’installation peut s’avérer difficile et couteuse dans les logements anciens : il faut parfois rehausser le plancher et donc l’ensemble des portes.
  • Lors de son utilisation, il faut faire attention à la température du plancher chauffant qui doit être contrôlée selon les règles en vigueur.

Plancher chauffant électrique ou hydraulique ?

Il existe deux grandes familles de planchers chauffants : les électriques et les hydrauliques. Chacun ayant des avantages et inconvénients qui lui sont propres, ils ne se prêtent pas aux mêmes utilisations. Pour y voir plus clair, consultez notre tableau comparatif :

Le chauffage au sol électrique Le chauffage au sol hydraulique
Le prix d’achat et de pose est moins cher, environ 40 à 50 euros le mètre carré Le prix d’achat et de pose est plus cher, environ 70 à 100 euros le mètre carré
Le coût d’utilisation est plus élevé que pour l’hydraulique Le coût d’utilisation est plus économique que pour l’électrique
Demande un entretien ponctuel Demande un entretien régulier
Est obligatoirement relié au réseau électrique, très intéressant si le logement produit sa propre énergie (solaire, éolienne ou hydraulique) Est compatible avec tout type de chaudières

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?