Le revêtement balthazar

Le revêtement balthazar

Dans tout processus de construction de bâtiment, le revêtement représente une étape cruciale. C’est l’action de couvrir une surface à l’aide de matériaux de son choix pour orner ou protéger sa construction ou son sol. Le choix s’impose alors entre la variété de marques de produit disponible à utiliser. Parmi ceux disponibles, figure le revêtement balthazar. Voici ce que c’est que ce revêtement et comment il se pose.

Qu’est-ce que le revêtement balthazar ?

Le recouvrement balthazar est un stabilisé réformé par cristallisation sel plus eau. Il n’utilise aucune méthode chimique, ce qui fait qu’il est écologique. Il laisse à votre environnement un aspect naturel grâce à sa coloration orange/jaune. Aussi, il ne montre pas de gravillon à la surface et vous pouvez l’utiliser pour :

  • les esplanades
  • les trottoirs
  • les parkings
  • les pistes cyclables, etc.

Il offre de nombreux avantages partant de sa composition à sa résistance.

Les avantages de ce revêtement

Ce revêtement ne contient pas du ciment, du bitume, ni de la résine. Il est 100 % naturel, carrossable, économique, stable et de fabrication française. Il est destiné aux particuliers, aux professionnels et aussi aux collectivités. Aucune herbe ne pousse après qu’il est posé. Son côté écologique assure la bonne condition environnementale de vos sols.

De plus, ce recouvrement est facile à entretenir et vous offre une grande stabilité. Vous pouvez y jouer à la pétanque, au football, au basket, etc. Il peut résister au passage des véhicules légers et, dans la mesure du possible, aux poids lourds. Ce procédé, bien qu’il soit avantageux sur plusieurs points, a certaines limites.

A lire également:  Le marché du jardinage pour 2016

Quelques limites notables

Le revêtement balthazar en pente n’est pas conseillé. Cela pourrait engendrer des ruissellements d’eau surtout si la surface est trop pentue. Il n’est pas un béton enrobé et ne peut pas être utilisé pour un revêtement résiné.

La pose de ce recouvrement n’est pas chose facile, mais elle ne peut pas être compliquée pour des experts.

Comment se pose le revêtement balthazar ?

Cela ne se fait pas de la même manière que le goudron en béton armé. Pour poser le revêtement balthazar, plusieurs étapes s’imposent à vous.

La préparation du sol

Avant de mettre en œuvre la procédure de la couche de stabilisé, il faut au préalable :

  • être sûr de la portance de la structure
  • faire une vérification du profil en travers du support
  • prendre en compte la gestion des eaux pluviales.

Un système d’évacuation d’eau souterraine doit être installé pour faciliter l’infiltration de l’eau. Grâce à cette technique, il n’y aura pas de stagnation d’eau ce qui résout le problème de l’endommagement des voix. Ensuite, l’on peut passer à l’étape suivante.

La mise en œuvre proprement dite

Pour commencer, nettoyez la terre végétale présente sur la surface du sol. Faites évacuer le sol argileux en vue de mettre en place une grave naturelle de 12 à 18 cm et compactez. Parce que le balthazar est un sable stabilisé, il vous faudra ensuite préparer le mélange avec un godet malaxeur.

Faites épandre ensuite le sable sur une épaisseur donnée tout en prévoyant une réduction de 15 % en vue du foisonnement du matériel après compactage. Compacter à nouveau le tout en vue d’avoir une bonne couche de solidité. Pour finir, protégez la surface avec un fil en plastique pour une durée de 24 h. Vous pouvez à présent appliquer le stabilisé.

A lire également:  Les meilleures jardineries d'Allemagne

L’application du stabilisé

L’application du balthazar doit varier en fonction de la zone à couvrir. Si la zone à revêtir doit être empruntée juste par des piétons et des cyclistes, l’application peut être manuelle. Au cas où elle servirait de voie de circulation pour voitures et poids lourds, elle doit être faite avec un finisher. Avec le balthazar comme revêtement, il est important de respecter un temps de séchage.

Par ailleurs, le tarif de la réalisation d’un revêtement balthazar n’est pas fixe. Il varie en fonction de la société que vous souhaitez solliciter pour la réalisation de l’œuvre. Tout de même, avant toute décision de revêtement, l’avis d’un expert vous sera certainement utile.