UNIBAL révèle les chiffres du marché du bricolage pour 2014 et les tendances 2015

UNIBAL révèle les chiffres du marché du bricolage pour 2014 et les tendances 2015

Un contexte marqué par des positions concurrentielles fortes et 71 % de parts de marché du circuit des GSB détenus par deux grands groupes.

En 2014, le marché français du Bricolage affiche une très légère progression de + 0,8 % pour atteindre 24, 891 Mds €

Pour UNIBAL (l’Union Nationale des industriels du Bricolage, du Jardinage et de l’Aménagement du Logement) la progression est minime au regard d’un marché qui affichait encore 8 % de croissance en 2006. Néanmoins, indique Jean-Eric Riche, Président de l’organisation, cela reste positif par rapport au recul des marchés de l’équipement de la maison, tels que celui du meuble (-1,5 %) ou des biens techniques (-2,2 %).

Cette évolution de 0,7 % doit beaucoup à la dynamique du circuit GSB, qui gagne 1,2 % alors que les Négoces fléchissent de 1,6 %. Une hausse à relativiser, indique UNIBAL, puisque la croissance des GSB repose essentiellement sur le développement du parc magasins, avec des surfaces qui augmentent de 1 %.

S’il apparaît comme mature, le marché du Bricolage recèle encore un potentiel important. En effet, avec un parc de 33,9 millions de logements en 2014, les travaux de rénovation ou d’amélioration de l’habitat offrent des perspectives considérables. L‘envie ne manque pas chez les Français pour lesquels, en 2012, 37 % d’entre eux déclaraient que l’amélioration de leur logement était leur priorité.

Reste à passer à l’acte… Pour transformer les projets en réalité – et en budget – plusieurs conditions sont nécessaires. Disposer d’un pouvoir d’achat suffisant constitue le prérequis de base. Il faut ensuite choisir d’arbitrer ses dépenses en faveur de ce poste. Dernière condition, et non des moindres, il faut avoir suffisamment confiance en soi.

A lire également:  APPLICATION DE FILM POUR FENÊTRE - APPLICATION HUMIDE SANS DÉTERGENT

Malgré un début 2015 difficile en comparaison d’une année 2014 qui avait commencé en fanfare, l’effet sera plus favorable mois après mois, notamment parce qu’en perspective, point l’amélioration de la conjoncture économique qui redonne confiance aux français. Plusieurs indicateurs semblent en effet s’orienter positivement. Espérons que ces signes positifs donneront envie aux Français de concrétiser leurs projets.
UNIBAL révèle les chiffres du marché du bricolage pour 2014 et les tendances 2015