5 erreurs à absolument éviter lors de l’entretien de votre poêle à granulés au printemps

4.3/5 - (110 votes)

Le poêle à granulés est un système de chauffage pratique et écologique. Toutefois, pour qu’il puisse fonctionner correctement et demeurer durable, il convient de ne pas négliger son entretien. Ainsi, à l’arrivée du printemps, plusieurs erreurs sont commises par les propriétaires de ces appareils. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir quelques-unes de ces erreurs et de comprendre comment les éviter.

Erreur n°1 : Oublier le nettoyage régulier

homme entrain de nettoyer la vitre d'un poêle à granulés

Un entretien régulier de votre poêle à granulés est indispensable pour assurer son bon fonctionnement, même durant la saison printanière où il est moins sollicité. En effet, la combustion des granulés entraîne l’accumulation de cendres et de résidus divers, qui peuvent nuire au rendement du système. Il est donc primordial de procéder au nettoyage :

  • du creuset ou brasero, dans lequel sont brûlés les granulés,
  • du tiroir à cendres, qui récupère les résidus issus de la combustion,
  • des conduits d’évacuation des fumées, qui peuvent être obstrués par des dépôts.

N’oubliez pas également de vérifier et d’entretenir les joints d’étanchéité en silicone, qui garantissent l’isolation de l’appareil et préviennent les fuites d’air.

Erreur n°2 : Négliger le contrôle des éléments mécaniques

Parmi les erreurs à éviter pour l’entretien d’un poêle à granulés au printemps, il y a la négligence du contrôle des éléments mécaniques. Les pièces mobiles de votre poêle, telles que la vis sans fin ou les ventilateurs, sont soumises à l’usure et peuvent nécessiter un remplacement en cas de mauvais fonctionnement. Vous devez également vérifier l’état :

  • du moteur électrique, qui assure la distribution des granulés,
  • de la bougie d’allumage, indispensable pour lancer la combustion,
  • des sondes de température et de pression, qui régulent la performance de l’appareil.
A lire également :  Scotts devient evergreen garden care

Le contrôle et l’entretien de ces éléments mécaniques garantissent une utilisation optimale de votre poêle à granulés et prolongent sa durée de vie.

Erreur n°3 : Choisir les mauvais granulés

L’approvisionnement en granulés de qualité demeure crucial pour assurer le bon fonctionnement de votre poêle à granulés. Au printemps, vous pouvez être tenté d’utiliser des granulés de moindre qualité, souvent proposés à un prix inférieur. Or, cette économie pourrait se révéler contreproductive, puisque les granulés de qualité médiocre engendrent :

  • une combustion moins efficace,
  • un encrassement rapide du poêle et des conduits d’évacuation,
  • une usure prématurée des pièces internes. 

Il est donc recommandé d’utiliser uniquement des granulés certifiés respectant les normes en vigueur, tels que la norme DINplus ou ENplus.

Erreur n°4 : Ne pas vider le réservoir avant l’arrêt prolongé

En fin de saison, lorsque vous prévoyez de ne plus utiliser votre poêle à granulés pendant plusieurs semaines voire mois, il est primordial de vider complètement le réservoir. En effet, les granulés ont tendance à absorber l’humidité ambiante, surtout s’ils sont entreposés dans un espace non étanche. Ainsi, si vous laissez les granulés dans le réservoir, ils risquent de gonfler et de bloquer le système de distribution lors de la prochaine utilisation. Pensez donc à ranger vos granulés restants dans un endroit sec et ventilé pour éviter tout problème ultérieur.

Tutoriel vidéo sur comment nettoyer un poêle à granulés

Erreur n°5 : Omettre la révision annuelle par un professionnel

Si certaines opérations d’entretien peuvent être réalisées par vous-même, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel qualifié au moins une fois par an pour effectuer une révision complète de votre poêle à granulés. Cette intervention garantit le bon état et la performance de votre système, et permet d’identifier en amont d’éventuels problèmes susceptibles d’entraîner des pannes.

A lire également :  Prix pellets de bois Leclerc : tout savoir sur les granulés de bois

En respectant ces explications et en évitant ces erreurs courantes, vous permettrez à votre poêle à granulés de fonctionner de manière optimale et prolongerez sa durée de vie. Et en fin de compte, un entretien bien réalisé se traduira par des économies sur vos futures factures de chauffage et le coût des réparations éventuelles.

Laisser un commentaire

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?