Comment couler une dalle béton extérieure ?

5/5 - (186 votes)

Une dalle de fondation extérieure dans le jardin constitue une base solide pour un abri de jardin, une véranda, un pavillon, un mur ou une terrasse. Une fondation en béton de qualité offre une stabilité et une protection contre le gel ou la montée des eaux souterraines. Pour savoir comment couler une dalle de béton extérieure et quels matériaux vous avez besoin, consultez notre guide étape par étape.

📏 Planification et tailleDéterminer l’emplacement et les dimensions précises de la dalle
🌐 Préparation du siteEnlever la terre végétale, compacter et niveler le sol
📋 Matériaux nécessairesBéton, planches de coffrage, gravier, armatures, film de construction
🛠 Outils requisBétonnière, brouette, truelle, niveau à bulle, marteau, bêche
💧 Protection contre l’humiditéUtiliser du film géotextile pour empêcher la remontée capillaire
🔩 FerraillageInsérer des armatures pour renforcer la dalle et augmenter la durabilité
🔄 Techniques de coulageCouler le béton uniformément et utiliser un vibrateur pour éviter les poches d’air
🎚 NivellementUtiliser une règle pour assurer une surface plane et lisse
🌤 Conditions climatiques idéalesÉviter les jours de pluie ou de gel, idéal à températures modérées
🛑 Protection post-coulageCouvrir le béton avec un film plastique pour favoriser une cure uniforme
🕒 Temps de séchageAttendre 2-3 jours pour durcir, pleine capacité après environ 3 semaines
🌱 Avantages d’une dalle en bétonStabilité, protection contre le gel, répartition uniforme des charges, amélioration de la capacité portante

Les avantages d’une dalle en béton

avantages d'une dalle en béton

Si vous souhaitez construire une terrasse, un abri de jardin, un pavillon de jardin ou un jardin d’hiver, vous avez besoin d’une dalle en béton comme support. Celle-ci présente plusieurs avantages.

Avec une dalle en béton, vous améliorez la capacité portante du sol. La maison de jardin ou le pavillon de jardin sont stables et sûrs sur une dalle de fondation solide en béton. Les dalles béton avec armature, dont la capacité de charge est augmentée par des armatures en acier coulées dans le béton, comme par exemple des treillis métalliques, offrent une stabilité particulièrement élevée.

Une dalle crée un sol lisse et plat, la charge de votre construction est ainsi répartie uniformément sur toute la surface. C’est pourquoi une dalle béton est généralement plus appropriée que des semelles filantes ou des fondations ponctuelles, en particulier sur les sols meubles.

Une dalle béton protège également votre construction contre les remontées d’humidité. C’est un autre avantage par rapport aux fondations par semelles filantes. Le gravier et un film de construction sous la dalle de fondation optimisent la protection contre l’humidité.

Une dalle béton offre en outre une bonne protection contre le gel. Pour que la dalle soit à l’abri du gel, elle doit reposer sur une couche de gravier d’au moins 15 cm d’épaisseur.

Couler une dalle béton extérieure en 9 étapes

Voici ce dont vous avez besoin pour votre projet :

  • Planches de coffrage
  • Piquets
  • Tiges de fer
  • Feuille de construction
  • Fil de fer
  • Béton, alternativement ciment et gravier de béton
  • Mire de réglage
  • Ruban à mesurer
  • Brouette
  • Ficelle
  • Clous de cordeau
  • Niveau à bulle
  • Équerre de chantier
  • Pilon manuel
  • Perceuse
  • Marteau
  • Cutter
  • Bêche
  • Bétonnière
  • Truelle
  • Mètre pliant
  • Burin
  • Mètre pliant
  • Scie à main
  • Tournevis
  • Équipement de protection
  • en option : vibrateur intérieur pour béton

Déterminer l’emplacement et la taille de la plaque de fondation

Commencez par établir un plan de l’emplacement et de la taille de vos fondations. Réfléchissez à l’emplacement de la dalle et à sa taille. Prenez également en compte la distance nécessaire par rapport au terrain voisin. Une fois que vous avez mesuré la distance et déterminé le premier angle, vous pouvez utiliser un clou pour tracer une marque verticale dans le sol.

A lire également :  Pour un ravalement de façade à Neuilly-sur-Seine et dans l’ouest de Paris, pensez à l’entreprise Ravalement Du Roy !

Poser un cordeau

un bricoleur place un mètre sur le sol excavé et sur le cordeau

En un coup d’œil :

  • Positionner les clous à ficelle
  • Fixer le cordon de maçon
  • Vérifier l’alignement

Un cordeau à tracer sert à délimiter la zone de travail et à s’assurer que la fondation sera de niveau. Utilisez une équerre de construction et un mètre ruban et enfoncez le deuxième clou de cordeau dans le coin suivant. Prévoyez suffisamment d’espace pour votre coffrage en fonction de vos mesures. Par exemple, si la dalle doit mesurer 3 m × 3 m, délimitez un terrain de 4 m × 4 m – 50 cm de plus de chaque côté.

Après avoir positionné le deuxième clou de façon à ce qu’il soit aligné avec le premier, reliez les deux avec un cordeau de maçon. Positionnez maintenant les deux derniers clous. Pour cela, utilisez à nouveau l’équerre de construction pour que le cordeau soit à angle droit. Ensuite, tendez également un cordeau de maçon. Lorsque tous vos clous sont reliés entre eux et forment ainsi un carré, votre cordeau est terminé.

Astuce : Vérifiez avec le mètre que les diagonales ont la même dimension. Si ce n’est pas le cas, vous devriez y remédier. Si la base n’est pas correcte, les dimensions obliques se répercuteront également sur votre dalle.

Creuser le sol

En un coup d’œil : 

  • Creusez le sol à la bonne profondeur
  • Mesurer l’uniformité de la surface

Maintenant, à l’aide de la bêche, creusez le sol à une profondeur telle que la fosse se trouve 30 cm plus bas que le futur bord supérieur prévu de votre dalle de béton. Bien sur, cette valeur peut évoluer en fonction de l’épaisseur de la dalle. De plus, il est important de creuser complètement un sol sablonneux car il est difficile à compacter et rendrait le sol instable.

Conseil : séparez la terre végétale du reste. Vous pourrez ainsi réutiliser la terre riche en nutriments plus tard dans le jardin.

Compacter le sol

En un coup d’œil :

  • Compacter le sol
  • Remplir, répartir et compacter les graviers.
  • Mesurer la hauteur uniforme

L’étape suivante consiste à compacter le sol. En effet, même si couler une dalle béton directement sur la terre est possible, il vaut mieux éviter. De plus, il est préférable d’utiliser une plaque vibrante pour cette grande surface. Travaillez petit à petit, du bord jusqu’au centre, en faisant en sorte que les bandes se chevauchent à moitié. Vous vous assurez ainsi que tout est compacté de manière uniforme. Finissez les bords à l’aide d’un pilon manuel.

Remarque : lorsque vous travaillez avec la plaque vibrante, pensez à porter des vêtements de protection appropriés, tels que des lunettes de protection et des protections auditives. La machine est bruyante et peut également projeter des pierres vers le haut.

Après le précompactage, étalez uniformément une couche de gravier sur toute la surface à l’aide d’une pelle plate. Utilisez de préférence du gravier 0/45 ou 0/32. Le pourcentage zéro dans le ballast est important pour qu’il puisse être compacté au mieux et pour obtenir une capacité portante élevée.

Astuce : Tendez les cordes diagonales après chaque couche de matériau pour mesurer la hauteur uniforme sur toute la surface. Utilisez le niveau à bulle pour vérifier la planéité et redistribuer le ballast si nécessaire.

Ensuite, compactez à nouveau la surface avec la plaque vibrante. Le ballast se comprime alors suffisamment pour que la surface s’affaisse un peu. Avec la couche suivante de gravier, la surface est à nouveau remplie de 5 cm. Après avoir utilisé à nouveau la plaque vibrante, la hauteur devrait être d’environ 15 cm.

A lire également :  Maison modulaire : Avantages, inconvénients et coûts

Réaliser le coffrage

cadre de coffrage en bois sur une surface de gravier excavée dans le jardin

En un coup d’œil : 

  • Découper les planches de coffrage
  • Visser les planches de coffrage
  • Stabiliser le coffrage

Pour le coffrage, vous construisez un cadre en bois. La hauteur des planches de coffrage correspond à la hauteur future de la plaque de fondation. La longueur et la largeur des planches dépendent de votre projet de construction.

Dans cet exemple, il s’agit de construire un abri de jardin de 2,95 m de large et de 3 m de long sur la fondation. Pour les dimensions de la fondation, vous retirez un demi-centimètre de chaque côté afin que l’eau de pluie puisse s’écouler de la maison. Ainsi, la dalle de béton aura une largeur de 2,94 m et une profondeur de 2,99 m.

Découpez vos planches de coffrage en conséquence, en gardant à l’esprit l’épaisseur des planches. Laissez un espace supplémentaire sur les bords pour pouvoir ensuite fixer le cadre en bois avec des piquets. Assemblez vos planches en un cadre et vissez-les avec des vis à filetage partiel. Grâce aux vis, les planches sont soumises à une traction et s’assemblent mieux entre elles.

Lors de cette étape, vous pouvez laisser le surplus, mais pas sur tous les côtés. Il doit y avoir un côté en compression et un côté en traction : Le côté avec le débord tire, tandis que l’autre côté du coffrage exerce une contre-pression. Une fois que vous avez atteint le quatrième angle, vérifiez à nouveau la dimension intérieure. Ajustez si nécessaire. Lorsque le cadre est entièrement vissé, vérifiez que les distances par rapport au bord sont partout identiques – c’est-à-dire qu’elles sont de 50 cm – et, si nécessaire, mettez le cadre en position.

Sciez ensuite des petits piquets à l’aide d’une scie à main et enfoncez-les dans le sol à chaque coin du coffrage à l’aide d’un marteau. Travaillez avec précision et vérifiez les coins avec le niveau à bulle.

Comme le béton de la dalle est assez lourd, fixez des lattes de soutien supplémentaires sur les côtés et au milieu du coffrage pour éviter que le coffrage ne se brise lorsque le béton s’écoule. Pour ce faire, plantez un piquet dans le sol à 50 cm du coffrage et alignez la latte de soutien avec celui-ci. Clouez la planche au coffrage et sciez ensuite la partie qui dépasse. Répétez cette étape pour les trois autres côtés. Votre coffrage en bois devrait maintenant être stable.

Finir le coffrage

En un coup d’œil : 

  • Poser le film de construction
  • Percer des trous dans les planches de coffrage
  • Incorporer le fil de fer comme armature
  • Verser du gravier autour du coffrage.

Pour préparer le coulage du béton, posez une bâche de construction à l’intérieur de la surface des fondations et coupez les restes sur les côtés en laissant un peu de surplus avec un cutter. Il est préférable de poser la bâche au centre et de la déplier sur les côtés. Fixez la bâche aux coins avec du sable ou des pierres pour qu’elle ne bouge pas.

Pour donner une stabilité supplémentaire à la dalle, incorporez une armature en acier dans le béton. Pour cela, vous pouvez utiliser des treillis métalliques. Vous pouvez également tendre du fil de fer sur la fondation en béton à deux endroits par planche. Pour le ferraillage, percez deux trous côte à côte dans les lattes de bois opposées. Passez le fil de fer dans les deux trous d’un côté et torsadez les extrémités de l’autre côté. Le fil sera ainsi très tendu.

Enroulez également le fil au milieu et vérifiez que les dimensions du cadre en bois conviennent toujours, car le fil resserre les planches. La pince est le meilleur moyen d’entortiller les fils : coincez la pince entre les fils et faites-la tourner autour de son axe.

A lire également :  Peut-on couler une dalle béton directement sur la terre ?

Versez ensuite une charge de gravier autour de l’extérieur du coffrage pour le lester davantage avant d’utiliser le béton. Répartissez uniformément les graviers et tassez-les un peu avec les pieds.

Mélanger le béton

En un coup d’œil : 

  • Mélanger le béton à partir de ciment, de gravier de béton et d’eau.
  • Suivre les instructions du fabricant

Vous pouvez maintenant mélanger le béton pour votre dalle de sol. La recette est la suivante : 1 part de ciment, 4 parts de gravier de béton et de l’eau selon les besoins. Le béton pour une dalle de fondation doit être relativement liquide. Suivez les instructions du fabricant et travaillez toujours avec des gants, un masque et des lunettes de protection lorsque vous utilisez du béton. Vous pouvez également louer la bétonnière auprès de

Couler et compacter le béton

En un coup d’œil :

  • Couler le béton
  • Compacter le béton à la pelle
  • Tirer la surface

Une fois que le béton est mélangé, il peut être coulé. Remplissez-le de préférence dans une brouette et versez-le uniformément dans le coffrage. Veillez à remplir les petits plis et les espaces vides et grattez la brouette avec une truelle pour éviter que le béton ne sèche.

Une fois que le béton a été versé jusqu’au bord du coffrage, vous pouvez le compacter. En creusant avec la pelle plate, vous éliminez les bulles d’air et le béton se compacte en une masse solide et durable. Vous pouvez également utiliser un vibrateur interne pour béton.

Ensuite, tapotez les planches de coffrage à l’aide d’un marteau. N’hésitez pas à travailler en profondeur, car les vibrations qui en résultent compriment les fondations. Ensuite, utilisez la règle de nivellement : il est préférable de travailler avec une deuxième personne en effectuant de petits mouvements d’avant en arrière et en répétant l’opération.

Laisser la fondation durcir

dalle béton extérieure fraîchement coulée.

En un coup d’œil :

  • Laisser la fondation durcir
  • Démonter le coffrage

Le béton doit maintenant durcir pendant un ou deux jours. Vous pouvez alors démonter le coffrage en bois de la dalle. Pour ce faire, dévissez les vis, martelez les poutres et retirez les piquets de la terre. Pour les desserrer, tapotez légèrement sur les lattes et retirez-les. Vous pouvez couper les extrémités des fils de fer qui dépassent et boucher les petits trous.

Remarque : les fondations ne seront pleinement opérationnelles qu’au bout de deux à trois semaines. S’il pleut entre-temps, recouvrez la dalle d’une bâche. En cas de forte chaleur, arrosez la surface pour éviter les fissures.

Tutoriel vidéo sur comment couler une dalle béton extérieure

FAQ sur coulage d’une dalle béton extérieure

Comment couler une dalle béton extérieure ?

Pour couler une dalle béton extérieure dans le jardin, choisissez d’abord l’emplacement approprié. Lors de votre choix, tenez compte des distances par rapport aux limites du terrain. Marquez l’emplacement de la dalle et ajoutez environ 50 cm d’espace de travail par côté pour le coffrage. Enlevez toute la terre végétale et compactez la surface avec une plaque vibrante.

Ajoutez ensuite du gravier et compactez-le également pour que le sol soit stable et solide. Créez le coffrage à l’aide de planches de coffrage et placez-le dans la position appropriée. Utilisez des piquets auxiliaires pour que le cadre en bois ne bouge pas. Mélangez le béton, versez-le dans le cadre et piquez plusieurs fois avec la pelle pour boucher les trous d’air.

Étirez ensuite la surface du béton à l’aide d’une règle pour obtenir une surface droite et plane. Laissez le béton durcir et retirez le cadre en bois après deux ou trois jours. Les fondations seront pleinement opérationnelles au bout de deux à trois semaines.

Combien de temps faut-il arroser une dalle ?

Pendant les journées très chaudes, arrosez la dalle tous les jours pendant la période de séchage. Arrosez la surface avec un tuyau d’arrosage. Vous vous assurez ainsi que le béton ne sèche pas trop vite et ne se fissure pas.

Combien coûte le coulage d’une dalle de béton extérieure ?

Si vous souhaitez couler vous-même une dalle béton, vous aurez besoin du matériel nécessaire ainsi que des outils et des machines de construction appropriés. Pour les matériaux, comptez environ 500 euros pour une fondation de 3 m × 3 m. Si vous devez acheter une bétonnière, une visseuse sans fil ou une plaque vibrante, ces coûts s’ajoutent.

Une dalle nécessite-t-elle un permis de construire ?

Vous pouvez construire des fondations dans votre jardin sans permis de construire. Cependant, si vous souhaitez y construire une maison ou un hangar, il se peut qu’un permis soit nécessaire. Renseignez-vous auprès des autorités compétentes avant de commencer les travaux. Vous devez également tenir compte des règles de distance par rapport à la limite de propriété.

Pourquoi placer un film PE sous la dalle ?

Vous posez le film de construction directement sur le sol compacté. Elle permet d’éviter que le béton ne sèche trop rapidement. Plus le sol sèche lentement, meilleure sera la qualité de la dalle de sol. De plus, le film empêche le béton de s’affaisser dans la couche sous-jacente.

Laisser un commentaire

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?