Isolation sous vide : avantages, inconvénients et coûts

5/5 - (108 votes)

L‘isolation sous vide est plus fine et dix fois plus efficace que les isolations thermiques traditionnelles à base de fibres ou de mousse. Comment le vide fonctionne-t-il comme isolation thermique ? Y a-t-il des inconvénients ? Et quel est le prix au mètre carré, et donc le coût, d’une isolation sous vide pour la maison ?

Le principe de l’isolation sous vide n’est pas nouveau, vous le connaissez avec le thermos. Le récipient a deux parois, entre lesquelles se trouve un espace vide d’air ou, pour être encore plus précis, sans matière. Grâce à ce vide, la boisson reste chaude ou froide longtemps à l’intérieur. Les panneaux isolants sous vide fonctionnent de manière très similaire.

🔒 Principe de fonctionnementVide entre les parois, empêchant la conduction thermique
🔍 UtilisationsVitrages, toits, façades, murs, lucarnes
💰 CoûtEnviron 200 euros/m²
📉 Conductivité thermique0,004 à 0,008 W/(mK)
👍 AvantagesIsolant maximal, faible épaisseur, recyclable, durable jusqu’à 50 ans
👎 InconvénientsPrix élevé, fragilité, augmentation de la conductivité thermique avec le temps
🏠 Comparaison avec d’autres isolantsDix fois plus efficace mais plus coûteux
💡 ÉvaluationIdéal pour isolation efficace et compacte, si budget disponible

🔒Principe de fonctionnement du vide en tant qu’isolant

principe de fonctionnement du vide en tant qu'isolant

Le vide est un espace généralement dépourvu de matière. Il est en quelque sorte vidé de son air. Plus précisément, le vide décrit l’état d’un gaz à une pression inférieure à la pression atmosphérique. C’est le cas en dessous de 300 millibars.

A lire également :  Logement et transition énergétique : quelles solutions de chauffage adopter ?

La pression du gaz étant abaissée, la conduction thermique du gaz est supprimée. En d’autres termes, une couche d’isolation sous vide fait en sorte qu’il n’y ait (presque) pas d’échange d’air. Par conséquent, la zone située derrière l’isolation sous vide reste constamment chaude ou froide.

IndicateurPanneaux isolants sous vide
Conductivité thermique0,004 à 0,008 W/(mK)
Résistance à la diffusion de vapeur d’eauétanche à la vapeur
Densité brute150 à 180 kg/m3
Coût au mètre carré à partir d’environ 200 euros/m2
Chiffres clés de l’isolation sous vide, les données peuvent varier en fonction du produit, sans garantie.

🔍Possibilités d’utilisation et effet isolant de l’isolation sous vide

Le vide en tant qu’isolant peut être utilisé dans différents domaines de la maison pour les fenêtres et l’isolation des bâtiments.

Isolation thermique lors du vitrage avec un verre isolant sous vide

Les fenêtres anciennes à double vitrage sont relativement perméables à la chaleur. Elles ont un coefficient de valeur U de 1,4 à 1,6 W/(mK). Il fait très vite chaud dans le bâtiment en été et il se refroidit rapidement en hiver. Avec des vitres modernes à triple vitrage, vous êtes déjà bien mieux équipés : Avec une valeur U d’environ 0,6 à 0,7 W/(mK), elles ne laissent pratiquement pas passer la chaleur et sont donc standard dans les maisons passives.

Le verre isolant sous vide (VIG) est encore plus efficace, avec une valeur U de 0,5 W/(mK) maximum. Un vide dans l’espace entre les vitres empêche la conduction de la chaleur. En même temps, le VIG est extrêmement fin : les vitres ont une épaisseur maximale de dix millimètres. Les fenêtres traditionnelles mesurent plutôt 25 à 45 millimètres. 

A lire également :  Tout savoir sur les convecteurs : fonctionnement, efficacité et prix

La production industrielle de verre isolant sous vide n’en est toutefois qu’à ses débuts. C’est pourquoi il est encore peu utilisé et assez cher.

Isolation des bâtiments avec des panneaux isolants sous vide

Contrairement au verre isolant sous vide, le développement d’éléments d’isolation sous vide pour les toits, les façades, les murs et les lucarnes est déjà bien plus avancé. Les panneaux d’isolation sous vide, ou PIV, sont cinq à dix fois plus minces que les couches d’isolation traditionnelles ou écologiques. 

Pourtant, leur conductivité thermique n’est que de 0,002 à 0,008 W/(mK). À titre de comparaison, la laine minérale a une valeur U de 0,032 à 0,040 W/(mK) et la fibre de bois de 0,04 à 0,055 W/(mK).

Structure des panneaux isolants sous vide

Les panneaux isolants sous vide se composent d’une enveloppe imperméable aux gaz et d’un noyau de support résistant à la pression.

L’enveloppe de l’isolation sous vide

L’enveloppe des panneaux isolants sous vide se compose de plusieurs couches très fines de film barrière. Elle est généralement en acier inoxydable, en aluminium ou en verre, ou encore en matériau composite. L’enveloppe est le principal point faible de l’isolation sous vide.

Il suffit d’un tout petit trou, par exemple au niveau d’une couture, pour que le gaz s’infiltre progressivement. Cela augmente la pression à l’intérieur et la conductivité thermique. Cela peut avoir un impact sur la durée de vie de l’isolation sous vide. Toutefois, les experts estiment actuellement qu’il faudra plusieurs dizaines d’années avant que l’effet négatif ne soit perceptible.

Le noyau sous vide

Le noyau de remplissage est constitué d’un matériau minéral ou synthétique. La poudre de silice (poudre de silicate), qui est comprimée ou déversée pour résister à la pression, est actuellement la plus courante. 

A lire également :  Économiser l'eau et réduire les factures grâce à une citerne souple

La fonction de ce noyau est d’absorber la pression de l’air et de faire ainsi baisser de manière constante la pression du gaz à l’intérieur. La silice utilisée comme charge présente l’avantage d’être recyclable, ininflammable et de ne pas émettre d’émissions nocives.

Pour la fabrication de panneaux isolants sous vide, par exemple, des comprimés de silice sont enrobés de couches pratiquement étanches aux gaz et à la vapeur d’eau. On utilise également des mousses polymères à pores ouverts comme le polystyrène, la fibre de verre et le nanogel (aérogel) pour le remplissage du vide.

Avantages et inconvénients de l’isolation sous vide

L’isolation sous vide présente de nombreux avantages :

  • effet isolant maximal
  • faible épaisseur possible, jusqu’à deux centimètres maximum
  • noyaux isolants en silice ininflammables et non toxiques
  • résistant à la chaleur
  • recyclable
  • peut être conservé jusqu’à 50 ans

En contrepartie, il existe quelques inconvénients :

  • prix élevé
  • fragile, surtout sur les bords
  • la conductivité thermique augmente avec les années
  • peu d’expérience pratique de l’isolation sous vide

💰Isolation sous vide : prix au mètre carré et coûts

L’isolation sous vide est nettement plus chère que les autres matériaux d’isolation. Isoler un mètre carré avec des panneaux d’isolation sous vide vous coûtera à partir de 200 euros. En comparaison, les panneaux de laine de bois, de laine de roche ou de laine de verre coûtent entre 5 et 20 euros par mètre carré.

La bonne nouvelle est que l’isolation sous vide vous permet de réduire considérablement votre consommation d’énergie et donc vos coûts. 

Notre avis sur l’isolation sous vide

L’augmentation des prix de l’énergie est un fardeau pour les propriétaires. Il est donc d’autant plus urgent d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments existants et d’isoler de manière optimale les nouveaux bâtiments.

Les panneaux isolants sous vide ont un pouvoir isolant dix fois supérieur à celui d’isolants thermiques comparables. Si vous protégez ainsi votre façade extérieure, vous pourriez économiser jusqu’à 20 % d’énergie à l’avenir. Et ce, de manière plus écologique et en utilisant beaucoup moins de matériaux : une isolation sous vide d’environ trois centimètres d’épaisseur remplace 30 centimètres de mousse ou de fibres.

Au final, l’utilisation de panneaux isolants sous vide est donc particulièrement judicieuse lorsque des mesures d’isolation peu encombrantes et d’une efficacité maximale sont nécessaires – et que le budget nécessaire est disponible.

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?