Laine de verre ou laine de roche pour l’isolation ?

5/5 - (188 votes)

Si, par exemple, il est nécessaire d’isoler des combles, il est possible d’utiliser de la laine de roche ou de la laine de verre comme matériaux de construction minéraux. S’il existe des points communs entre ces deux matériaux de construction, ils diffèrent également sur certains points. Nous examinons la laine de roche et la laine de verre en les comparant et en abordant des propriétés spécifiques. Vous pouvez par exemple les comparer en termes de prix et de possibilités d’utilisation. Existe-t-il des solutions alternatives valables pour la laine de roche et la laine de verre ?

🤷 ChoixLaine de roche vs laine de verre
🌡️ Isolation thermiqueIdentique pour les deux matériaux
🎵 Isolation acoustiqueLaine de roche supérieure
🔥 Résistance au feuIdentique pour les deux matériaux
💧 Résistance à l’humiditéSimilaire, protection nécessaire
📦 Variantes de livraisonPanneaux, rouleaux, isolants à insuffler
🛠️ ApplicationToiture, mur, sol, façade
💵 CoûtLaine de verre généralement moins chère
🌈 CouleurLaine de roche : jaune-vert à gris-vert, laine de verre : jaune, blanc, brun
🔄 Poids propreLaine de roche plus dense et plus lourde
🌱 Alternatives durablesIsolant en cellulose, chanvre
🧐 ConseilChoisir en fonction de l’usage et du budget, consulter un spécialiste

Comparaison entre la laine de roche et la laine de verre

comparaison entre la laine de roche et la laine de verre

Le tableau suivant vous donne un aperçu des principales propriétés de la laine de roche et de la laine de verre.

Laine de rocheLaine de verre
Densité brute : environ 30-220 kg/m³Densité brute : environ 15-150 kg/m³.
Variantes de livraison : Panneaux isolants, isolants à insuffler et matelasVariantes de livraison : Panneaux isolants et matelas
Classes de matériaux de construction : A1 + A2Classes de matériaux de construction : A1 + A2
Conductivité thermique : 0,035-0,05 W/(m*K)Conductivité thermique : 0,032-0,04 W/(m*K)
Résistance à la diffusion de vapeur : 1 à 2Résistance à la diffusion de vapeur : 1 à 2
Résistance à la température : 600 à 750 °CRésistance à la température : 500 °C
Domaines d’application : Toiture, mur, sol, façade, caveDomaines d’application : toit en pente, mur, façade
Prix : entre 7 et 14 euros par m²Prix : entre 5 et 9 euros par m²
Couleur : est généralement jaune-vert à gris-vertCouleur : est généralement jaune, blanc ou brun
Tableau comparatif entre la laine de roche et la laine de verre

Autres propriétés différentes de la laine de roche et de la laine de verre

Dans l’aperçu suivant, vous avez la possibilité de vous informer sur d’autres propriétés spéciales importantes de la laine de roche et de la laine de verre. Découvrez les différences importantes entre ces deux matériaux de construction souvent utilisés.

A lire également :  Les avantages de la location de mini pelles pour les petits chantiers

Laine de roche : caractéristiques et informations

  • différents types de pierres sont utilisés dans la fabrication de la laine de roche (par exemple : dolomite, calcaire, feldspath et diabase)
  • ces types de pierre sont fondus
  • du sable et jusqu’à 30 % de verre recyclé sont utilisés.
  • est un matériau de construction minéral et synthétique
  • excellentes propriétés d’isolation thermique
  • bonne isolation acoustique
  • résistant à la moisissure
  • peut être utilisé de différentes manières
  • l’élimination est complexe et coûteuse

La laine de verre : caractéristiques et informations

  • La matière première de base utilisée pour la fabrication est le verre recyclé, qui représente jusqu’à 80 % de la matière première.
  • du sable, de la soude et du calcaire sont ajoutés.
  • est un matériau de construction minéral et synthétique
  • bon marché
  • nombreuses possibilités d’utilisation
  • bonnes propriétés de résistance au feu
  • résistant aux UV
  • faible protection contre la chaleur estivale
  • si elle est installée par exemple dans le toit sur un plafond à poutres en bois, un pare-vapeur ou un frein-vapeur supplémentaire est nécessaire
  • l’élimination et le démontage doivent être effectués par un professionnel

Application de la laine de roche et de la laine de verre : conseils et exemples

La laine de roche peut être utilisée dans le domaine de l’isolation des toits. La laine de roche est utilisée sous la forme de panneaux isolants et est souvent utilisée pour l’isolation des chevrons ou des combles. S’il ne s’agit pas d’un toit en pente, il est également possible d’utiliser de la laine de roche comme isolation entre les chevrons. Il est également possible d’isoler les plafonds de la cave, les façades et les murs avec ce matériau de construction très apprécié. Si vous souhaitez isoler un sol, vous pouvez également utiliser de la laine de roche comme matériau de construction. En raison de ses excellentes propriétés de résistance à la chaleur, elle peut également être utilisée dans les bâtiments qui ne sont pas résistants au feu. Il s’agit par exemple des structures en bois.

A lire également :  Comment calculer le dosage pour 1m3 de béton ?

La laine de verre est un matériau léger et peut donc être utilisée pour isoler les toits en pente. Pour ce faire, on utilise un feutre de serrage en laine de verre, qui est flexible et se fixe entre les chevrons. Pour compléter le feutre de serrage, vous avez la possibilité d’utiliser une isolation en laine de verre sous les chevrons. La laine de verre peut également être utilisée pour l’isolation des combles, des murs intérieurs et des façades. Elle est également utilisée pour la pose de chapes sèches.

La laine de roche dans la pratique : exemple – collage d’un panneau de laine de roche

Il est important de noter que si les panneaux isolants ne sont pas pré-enduits, ils doivent d’abord être pré-enduits. La colle est donc appliquée en fine couche sur le panneau isolant en appliquant une certaine pression. Si le support est plat, il est possible d’appliquer un collage sur toute la surface. Pour ce faire, le mortier-colle spécial est appliqué sur toute la surface. Ensuite, on procède au talochage avec une truelle dentée de 15 x 15 mm (veillez à ne pas tenir la truelle à plat). L’étape préparatoire suivante consiste à talocher les bords. Le panneau isolant peut maintenant être pressé et fixé à l’aide d’une planche à poncer. Ensuite, les panneaux isolants sont alignés.

Conseil : le collage sur toute la surface ne doit être utilisé que sur des supports plats !

La deuxième variante est le collage par points. Dans ce cas, un bourrelet de colle est appliqué sur le pourtour. Vous pouvez, pour un panneau de 40 x 120 cm, appliquer 3 points de colle sur la surface du panneau. Le panneau isolant est pressé et fixé à l’aide d’une planche à poncer.

Remarque : après avoir appuyé, le pourcentage de surface adhésive sur le panneau isolant et sur le support doit être d’au moins 40 %.

Dans tous les cas, veillez à ce que les joints des panneaux soient suffisamment décalés. Ensuite, les panneaux isolants sont alignés. (la pose des panneaux s’effectue toujours de bas en haut) En principe, les panneaux isolants doivent être joints de manière étanche.

Remarque : pour éviter les ponts thermiques, le mortier-colle entre les joints des panneaux ou les joints doit être immédiatement et complètement retiré. Dans les angles des bâtiments, les panneaux isolants sont posés de manière imbriquée.

Un chevillage supplémentaire du panneau de laine de roche est nécessaire. Les panneaux isolants doivent être enfoncés, flottants et pressés immédiatement après l’application du mortier-colle (au plus tard après 10 minutes). Il ne doit pas y avoir de joints ouverts entre les panneaux.

A lire également :  Isolation en Liège : Comment ça Fonctionne ?

La laine de verre dans la pratique : exemple avec l’isolation du toit

Avant de commencer, vous devez d’abord déterminer les dimensions nécessaires pour la laine de verre dont vous avez besoin. (La laine de verre est disponible en différentes largeurs) Pour ce faire, mesurez la distance libre entre les côtés intérieurs des chevrons. Pour éviter les ponts thermiques, vous pouvez ajouter 1 à 2 cm à la distance libre. Dans certains cas, la laine de verre doit ensuite être découpée. Cette opération s’effectue à l’aide d’une planche dont le bord est découpé à l’aide d’un couteau à isolant. Vous pouvez maintenant commencer à serrer la laine de verre entre les chevrons au point le plus haut. Pour fixer la laine de verre, placez une agrafe tous les 10 cm environ sur le chevron. Les câbles des installations électriques sont placés sous la laine de verre.

Différences entre les poids propres des deux matériaux isolants

différences entre les poids propres des deux matériaux isolants

La première différence se situe au niveau du poids propre. Les isolants en laine de roche ont un poids spécifique d’environ 30 à 220 kilogrammes par mètre cube. Cette large fourchette s’explique par les nombreuses compositions différentes des matières premières. Pour certaines applications, il est nécessaire de disposer d’un matériau isolant présentant une résistance à la compression aussi élevée que possible. Or, celle-ci ne peut être obtenue que par une augmentation du poids propre.

Les isolants en laine de verre sont généralement un peu plus légers. Ils ont un poids spécifique d’environ 15 à 150 kilogrammes par mètre cube. Ce poids légèrement inférieur s’explique par le fait que la proportion de verre recyclé est très élevée lors de la fabrication. Autrefois, on ajoutait aux isolants minéraux des substances qui rendaient le matériau plus souple. Il était ainsi plus facile à travailler. Cependant, ces substances étant soupçonnées d’être cancérigènes, elles ont été interdites en 1998. Les isolants modernes en laine de verre ne sont donc plus aussi nocifs pour la santé.

Quelle est la performance d’isolation des matériaux de construction minéraux ?

Les propriétés d’isolation sont à peu près identiques pour les deux matériaux. Elles se situent entre 0,035 et 0,05 W(m²K) environ, selon la densité. Il s’agit du coefficient de transmission thermique, qui est généralement simplement appelé valeur U. Il est peut-être utile d’expliquer un peu plus en détail cette valeur, car elle n’évoque pas immédiatement quelque chose pour tous les intéressés. Il signifie qu’une énergie thermique de 0,035 à 0,05 watt par mètre carré de surface doit être fournie pour compenser une différence de température d’un degré Celsius. Dans la désignation de la mesure, le K signifie Kelvin, mais cette valeur n’est pas différente de Celsius. La seule différence entre les kelvins est que la valeur la plus basse est le zéro absolu, c’est-à-dire moins 273,5 degrés Celsius.

Comme cela semble toujours un peu abstrait, voici un exemple. Par exemple, si un mur extérieur de 15 mètres carrés est isolé avec un matériau isolant minéral, le chauffage devrait fournir 15 x 0,05 watts pour maintenir la température intérieure à 1,0 degré de plus que la température extérieure. Dans cet exemple, cela représenterait 0,75 watt. Cependant, si la différence de température en hiver entre la température extérieure et la température intérieure est de 20 degrés Celsius, il faut multiplier cette valeur par 20. Dans ce cas, cela représenterait 15 watts.

Alternatives à la laine de roche et à la laine de verre

Des matériaux de construction durables peuvent être utilisés comme alternatives à la laine de roche et à la laine de verre. On utilise par exemple de l’isolant en cellulose. Il s’agit d’un matériau d’isolation fibreux, fabriqué en grande partie à partir de papier journal. Mais le chanvre peut également être utilisé pour isoler les murs. Pour ce faire, les fibres de chanvre individuelles sont regroupées à l’aide d’une machine pour former une nappe très dense. Le chanvre a également de bonnes propriétés isolantes.

Faut-il utiliser de la laine de roche ou de la laine de verre ?

Il n’existe pas de réponse générale à la question de savoir s’il est préférable d’utiliser de la laine de roche ou de la laine de verre pour la construction. Les deux matériaux de construction offrent une bonne protection thermique. Il est important de savoir où vous souhaitez utiliser le matériau de construction minéral et quelles sont les propriétés spécifiques qui jouent un rôle dans le lieu choisi. Bien entendu, le prix joue également un rôle important. N’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste.

Laisser un commentaire

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?