L’économie circulaire et les granulés de bois : un modèle d’avenir

4.4/5 - (117 votes)

L’économie circulaire figure parmi les approches les plus efficaces pour minimiser l’impact environnemental des activités humaines et favoriser la protection de la planète. Elle consiste à optimiser l’utilisation des ressources en transformant les déchets en matériaux réutilisables. Les granulés de bois illustrent parfaitement ce modèle durable étant donné qu’ils sont produits à partir de résidus tels que la sciure. En valorisant les déchets de l’industrie forestière, il est possible d’obtenir une source de chauffage écologique et renouvelable. Force est donc de constater que les granulés de bois sont un véritable modèle d’avenir en termes d’économie circulaire. Zoom sur ces éléments.

L’économie circulaire appliquée : les granulés de bois comme modèle

L’économie circulaire est un concept qui a été implanté suite aux nombreux constats liés à la pollution de l’environnement. Afin de minimiser les déchets rejetés dans la nature, il est devenu nécessaire de les recycler afin qu’ils soient à nouveau réutilisables dans le même secteur d’activité ou dans un autre. Cette approche vise à réduire l’impact des activités humaines en valorisant tous les types de ressources et en réduisant les déchets. À l’inverse de l’économie linéaire traditionnelle, où les ressources sont extraites, utilisées, puis jetées, l’économie circulaire intègre les déchets dans un cycle continu de réutilisation.

La production de granulés de bois à partir de résidus comme la sciure et les copeaux est un parfait exemple d’économie circulaire. En effet, ces sous-produits de l’industrie forestière et du bois seraient autrement considérés comme des déchets s’ils n’étaient pas transformés en pellets. Pour ce faire, la sciure et les copeaux sont alors compressés à haute pression pour former de petits cylindres denses et uniformes. En plus de réduire les déchets, ce processus de transformation donne vie à une source d’énergie de haute qualité, écologique et évidemment renouvelable. Les granulés de bois obtenus possèdent une haute densité énergétique, ce qui les rend particulièrement efficaces pour le chauffage résidentiel et industriel.

A lire également :  Quel est le prix d'un sac de pellets de 15 kg Brico dépôt ?

L’utilisation des granulés de bois présente alors plusieurs avantages. Sur le plan environnemental, leur empreinte carbone est neutre, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Il faut comprendre que le CO2 libéré suite à la combustion des pellets correspond à celui absorbé par les arbres durant leur croissance. De plus, leur production contribue à une gestion plus durable des forêts. La valorisation des résidus de bois permet d’éviter leur accumulation inutile dans les écosystèmes. Sur le plan économique, les granulés de bois se présentent comme une alternative compétitive aux combustibles fossiles. Leur production et leur utilisation locales génèrent des emplois pour soutenir l’économie rurale au lieu des grands fournisseurs qui monopolisent le marché de l’énergie. De plus, leur coût stable et prévisible les rend plus attrayants face à la volatilité des prix du gaz et de l’électricité.

granulés de bois

Réinventer les déchets : de la sciure au chauffage durable

Lorsque l’on scie du bois pour en faire des meubles ou d’autres structures, il en résulte inévitablement des déchets en fine poussière appelés sciure. Ces sous-produits étaient auparavant mis en décharge, rejetés dans la nature ou incinérés. Grâce aux innovations technologiques et aux enjeux environnementaux, la sciure est aujourd’hui recyclée et revalorisée pour être réutilisée dans d’autres domaines. Parmi les nombreuses utilisations de la sciure, il y a notamment le compostage, le paillage, le fumage d’aliments, la cuisson au four, la fabrication de papier et, le plus intéressant, le chauffage durable.

Comme déjà expliqué plus haut, la sciure se présente comme une excellente ressource pour fabriquer des granulés de bois, qui sont ensuite utilisés pour alimenter les systèmes de chauffage résidentiels. La réinvention de la sciure en granulés présente plusieurs avantages. Elle réduit considérablement l’inefficacité des anciens procédés qui consistaient à l’incinération directe des déchets, sans en tirer de bénéfices particuliers. Bien évidemment, la finalité reste la même. Les granulés seront toujours brûlés ultérieurement dans un poêle, mais seront plus utiles à la production d’énergie pour chauffer la maison avant de finir en cendres.

Les granulés de bois et la transition énergétique : un atout pour le développement durable

La transition énergétique est encouragée dans le monde entier depuis de nombreuses années pour lutter contre le changement climatique et réduire la dépendance de l’humanité aux combustibles fossiles. Les granulés de bois sont justement une solution efficace et durable qui répond adéquatement aux critères de la transition énergétique et aux objectifs de développement durable.

A lire également :  Granulés de bois : des pellets à moins de 5,5 € le sac de 15 kilos, on fait le plein pour l'hiver prochain !

Premièrement, les matériaux utilisés pour fabriquer les granulés de bois sont renouvelables indéfiniment. Il suffit de replanter la forêt et de recommencer le cycle de transformation pour en obtenir. Cette approche permet d’ailleurs de faire d’une pierre deux coups pour préserver la planète et en même temps avoir des ressources pour le chauffage durable. En effet, les arbres plantés aident à la production d’oxygène nécessaire pour la survie de nombreuses espèces animales, dont l’humain, ainsi qu’à l’absorption du dioxyde de carbone pour la régulation du climat. Deuxièmement, la transformation des déchets de l’industrie forestière en granulés de bois coche plusieurs points des ODD (objectifs de développement durable), dont :

  • le point 7 « énergie propre et abordable » : comme expliqué, il s’agit d’une source de chauffage écologique avec une empreinte carbone neutre et un coût inférieur à celui des combustibles fossiles ;
  • le point 8 « travail décent et croissance économique », car la production soutient l’économie locale et circulaire et crée de nombreux emplois dans la production, le transport et la distribution des granulés ;
  • le point 9 « industrie, innovation et infrastructures », car la réutilisation de la sciure stimule l’industrie forestière et la création de systèmes de chauffage plus efficaces ;
  • le point 12 « consommation et production responsables », car les déchets de bois sont recyclés au lieu d’être jetés, ce qui réduit le gaspillage et implique une consommation plus responsable des ressources naturelles ;
  • le point 13 « action climatique », car l’utilisation des granulés de bois pour le chauffage contribue directement à l’atténuation du changement climatique en réduisant l’émission globale de gaz carbonique ;
  • le point 15 « vie sur terre », car la replantation continue des arbres pour avoir plus de matériaux permet une gestion durable des forêts ainsi qu’une réduction de la désertification et de la dégradation des sols.

En somme, l’utilisation des pellets obtenus à partir des résidus industriels pour le chauffage est une pratique qui apporte de nombreux bénéfices environnementaux, économiques et sociaux.

pellets granulés de bois

Collaboration entre industries : comment les granulés de bois favorisent-ils la symbiose industrielle ?

La symbiose industrielle est une approche de développement durable qui consiste à créer un cycle vertueux de réutilisation des matières résiduelles entre plusieurs entreprises établies dans le même territoire. En d’autres mots, ces établissements collaborent entre eux pour faire en sorte que les déchets de l’un deviennent les matières premières de l’autre. Cette collaboration est bénéfique pour les industries concernées, mais aussi pour l’environnement. Les pellets illustrent parfaitement l’efficacité de ce concept et favorisent donc la symbiose industrielle.

A lire également :  5 erreurs à absolument éviter lors de l'entretien de votre poêle à granulés au printemps

Dans l’industrie forestière, la production de bois pour fabriquer des meubles ou pour construire des bâtiments génère des résidus, dont la sciure et les copeaux. Ces résidus peuvent alors être transférés dans une autre usine pour la fabrication de granulés de bois. Ces derniers sont ensuite distribués vers les fournisseurs d’énergie et de chauffage et vendus auprès des consommateurs. Ce cycle crée donc la synergie entre plusieurs métiers, entre autres la gestion forestière, la récolte du bois, le sciage, la récupération des résidus de bois, la production de granulés, le transport vers les vendeurs et la livraison aux consommateurs.

chauffage pellets poêle

Impact local et global : les granulés de bois dans l’économie verte

Dans le projet général de transition vers une économie plus verte, l’utilisation des granulés de bois a un impact tant au niveau local que global. Localement, cette revalorisation des déchets stimule l’économie rurale en créant de nombreux emplois : la collecte de la sciure, l’acheminement vers l’usine de recyclage, la distribution des produits finis, etc. Sur le plan global, l’utilisation des pellets remplace efficacement les combustibles fossiles. Les consommateurs du monde entier, ayant désormais accès à cette énergie abordable, renouvelable et neutre en carbone, n’ont plus besoin de vider leur portefeuille pour acheter le gaz ou l’électricité.

Dans le même temps, les régions dans leur globalité profitent d’une autosuffisance énergétique, d’une stabilité économique et d’une réduction des dépenses en importation d’énergies fossiles. Sur le long terme, l’économie verte s’installera non seulement dans le lieu de production des granulés de bois, mais aussi partout là où ces énergies seront utilisées. L’adoption des granulés de bois est d’ailleurs soutenue par des politiques publiques et des incitations gouvernementales (chèque bois, label flamme verte, PPE chaleur renouvelable, CITE, etc.) qui visent à promouvoir les énergies durables. Ces mesures encouragent les investissements dans cette filière et renforcent ainsi son rôle dans l’économie verte.

Laisser un commentaire

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?