Pellets de chanvre : Une alternative écologique et durable pour le chauffage

4.5/5 - (133 votes)

Face à la hausse des prix de l’énergie et au besoin urgent de réduire notre empreinte carbone, les pellets de chanvre apparaissent comme une solution de chauffage innovante, économique et respectueuse de l’environnement. Dans cet article, nous abordons les caractéristiques, les avantages, le prix et les conseils d’utilisation du pellet de chanvre.

Qu’est-ce que le pellet de chanvre ?

Le pellet de chanvre est un combustible solide constitué principalement de chènevotte (partie ligneuse de la tige de chanvre) et de noyau ligneux de la plante. Ce matériau 100% végétal est broyé, séché et compressé mécaniquement sans adjonction de colle ou de liant. Il prend la forme de petits granulés cylindriques de quelques millimètres de diamètre et s’utilise dans les poêles à pellets (ou pelletés) spécialement conçus pour cela.

Comment le chanvre est-il transformé en granulés énergétiques ?

Lorsqu’il s’agit de produire des granulés à partir de chanvre, c’est la chènevotte qui est principalement exploitée. La chènevotte représente le cœur ligneux de la plante de chanvre. Initialement, la couche externe fibreuse est extraite pour la confection de textiles et divers articles. Les fragments plus gros de chanvre trouvent leur utilité dans le bâtiment, souvent associés à de la chaux. Les résidus, principalement de petits fragments de chènevotte, sont ensuite convertis en granulés énergétiques.

A lire également :  Quel est le prix d'un stère de bois de 30 cm ?

Cette approche s’inscrit dans une tradition de valorisation de la paille, une expertise que la filière chanvrière française a développée depuis six décennies, notamment pour répondre aux besoins du secteur des papiers techniques.

Étapes de production des granulés de chanvre

production de pellets de chanvre
  • Récolte : Après la coupe du chanvre, il est essentiel de le sécher en l’étalant sous le soleil en une fine couche, suivie d’une opération de boulochage.
  • Préparation de la machine : Avant d’introduire le chanvre dans la presse à granulés, il est crucial de préchauffer l’équipement. Cette étape assure le séchage des résidus d’humidité et active la lignine du chanvre, essentielle pour la cohésion des granulés.
  • Collecte : Un réceptacle est placé sous la sortie de la machine pour recueillir les granulés fraîchement pressés.
  • Ajustement de l’humidité : Si les granulés sont trop friables, cela signifie qu’ils sont trop secs. Dans ce cas, le chanvre nécessite un ajout d’eau. À l’inverse, des granulés trop humides indiquent que le chanvre doit être davantage séché.
  • Refroidissement : Une fois formés, les granulés doivent être refroidis à l’air libre, les préparant ainsi pour leur utilisation comme source d’énergie.
  • Stockage : Enfin, les granulés sont emballés et conservés pour une utilisation ultérieure.

En optant pour des granulés de chanvre, on fait le choix d’une énergie renouvelable et respectueuse de l’environnement.

Les atouts du pellet de chanvre pour le chauffage

Un bilan carbone neutre

La culture du chanvre permet déjà de capter du CO₂ présent dans l’atmosphère, contribuant ainsi à limiter l’effet de serre. Par ailleurs, la combustion du pellet de chanvre rejette la même quantité de CO₂ que celle captée par la plante durant sa croissance, ce qui rend le bilan carbone neutre et en fait un choix écologique responsable.

A lire également :  Comment fabriquer des pellets de bois à la maison ?

Une efficacité énergétique optimale

Le pellet de chanvre offre une valeur calorifique élevée, généralement comprise entre 4 et 5 kWh/kg, soit une performance comparable à celle des autres types de pellets (bois, miscanthus…). En outre, il bénéficie d’une faible hygrométrie en fin de vie, permettant ainsi une combustion plus propre et plus performante, avec des rendements supérieurs à ceux obtenus avec certains combustibles fossiles comme le gaz ou le fioul.

La valorisation des coproduits agricoles

Les pellets de chanvre sont issus majoritairement de la partie ligneuse de la tige avec l’ajout du noyau ligneux de la plante, matière première peu utilisée dans les autres filières industrielles du chanvre. Utiliser ces résidus agricoles pour fabriquer des granulés de chauffage permet donc de créer de la valeur ajoutée tout en favorisant une économie circulaire.

Quel est le prix des pellets de chanvre ?

prix pellet de chanvre

Les granulés de chanvre, issus de la transformation de la tige de cette plante, représentent une alternative intéressante pour le chauffage. Le coût de ce type de combustible oscille généralement entre 12 € et 20 € pour un sac de 15 kg. Pour mettre en perspective, un sac de granulés de bois de la même contenance se situe, lui, dans une fourchette de 6 à 9 €.

Cependant, les avantages des pellets de chanvre sont notables : ils produisent très peu de cendres et offrent un rendement calorifique comparable à celui des granulés de bois. Résultat ? Un entretien allégé de votre poêle et une combustion plus respectueuse de l’environnement. Sur le long terme, cet investissement pourrait s’avérer judicieux.

Un prix légèrement supérieur au pellet de bois

Le coût de production des pellets de chanvre est généralement plus élevé que celui des granulés de bois (mélange de sciure et copeaux), ce qui se répercute sur leur prix de vente. Cependant, la différence de prix tend à se réduire grâce à l’optimisation des procédés de fabrication et à l’augmentation de la demande pour ce type de combustible.

A lire également :  Alerte bon plan Bricorama : des pellets à moins de 5 € le sac de 15 kilos, on fait le stock !

Conseils pour bien utiliser le pellet de chanvre

Choisir un matériel adapté

Pour profiter pleinement des avantages offerts par les pellets de chanvre, il est essentiel de choisir un appareil de chauffage spécialement conçu pour brûler ce type de granulés. En effet, les poêles à pellets classiques peuvent ne pas être adaptés à la combustion du chanvre en raison notamment de leur faible teneur en cendres (0,5 à 1% contre 2 à 4% pour le pellet de bois).

Entretenir régulièrement son poêle à pellets

Afin d’assurer un fonctionnement optimal et une longévité maximale à votre bien matériel, il est primordial de procéder à des opérations d’entretien courant telles que le nettoyage du creuset (zone où s’effectue la combustion), le contrôle du joint d’étanchéité, le dépoussiérage des ventilateurs et le vidage régulier du bac à cendres.

Respecter les normes de stockage

Les granulés de chanvre doivent être stockés dans un endroit propre, sec et aéré afin de préserver leurs qualités calorifiques et mécaniques. Veillez également à conserver les sacs de pellets à l’abri de l’humidité et des rongeurs, et si possible sur palettes pour faciliter leur circulation d’air.

Les limites et inconvénients du pellet de chanvre

Une production encore limitée

La filière des pellets de chanvre est encore naissante, ce qui peut rendre leur disponibilité assez restreinte par rapport aux grandes surfaces spécialisées dans la vente de pellets de bois. Il est donc conseillé d’acheter ses granulés de chanvre auprès de producteurs locaux ou de coopératives agricoles pour s’assurer d’une approvisionnement de qualité et en circuit court.

Les pellets de chanvre présentent de nombreux atouts tant d’un point de vue écologique qu’économique : bilan carbone neutre, valorisation des coproduits agricoles, efficacité énergétique optimale. Bien que leur production soit encore relativement restreinte et leur prix légèrement supérieur à celui des granulés de bois, les poêles à pellets de chanvre sont une solution de chauffage d’avenir, privilégiant le développement durable et la transition énergétique.

2 réflexions au sujet de “Pellets de chanvre : Une alternative écologique et durable pour le chauffage”

  1. Tenez-vous compte dans votre calcul du bilan carbone, les émissions liées è la production dy chanvre, fertilisants, combustibles. Je doute que le bilant net soit positif

    Répondre

Laisser un commentaire

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?