Qu’arriverait-t-il à vos panneaux solaires pendant une éclipse ?

4.7/5 - (190 votes)

Pour la plupart d’entre nous, une éclipse solaire est une journée agréable, où famille et amis se retrouveront à l’extérieur pour s’amuser. Cependant, pour ceux qui travaillent dans le secteur de l’énergie, l’éclipse solaire revêt une signification différente. Pour eux, il ne s’agit pas seulement d’un événement céleste rare, mais aussi d’une occasion unique d’observer et de comprendre l’impact des éclipses sur le réseau électrique. Vous vous demandez peut-être quel est le lien entre une éclipse solaire et la production d’électricité ? Ces domaines apparemment sans rapport sont-ils liés d’une manière ou d’une autre ?

Jusqu’à il y a quelques décennies, lorsque la production d’énergie solaire en était à ses balbutiements, le lien entre les éclipses et les réseaux électriques était pour le moins ténu. L’accent était mis sur les conditions météorologiques, les éclipses provoquant des perturbations mineures telles que des changements soudains de température et de vent. Mais avec l’essor du secteur de l’énergie solaire, l’impact des éclipses sur le réseau électrique américain, toujours aussi fiable, s’est accentué.

Aujourd’hui, près de 10 % de l’électricité consommée en France provient de l’énergie solaire, selon EDF. Bien que ce chiffre puisse paraître insignifiant, il est suffisamment important pour que les opérateurs de réseaux électriques du pays prévoient des mesures d’urgence.

Quel est l’impact d’une éclipse solaire sur les panneaux solaires installés ?

éclipse solaire

L’éclipse solaire obscurcit le soleil que pendant quelques minutes et n’a aucune incidence sur la durée de vie des panneaux solaires installés sur votre toit. Vous devriez plutôt vous préoccuper des calamités naturelles telles que les tornades et les tempêtes de grêle, qui sont beaucoup plus dangereuses pour les installations de panneaux solaires.Heureusement, il existe plusieurs façons de protéger les panneaux solaires contre ces problèmes.

A lire également :  Batibouw Bruxelles : Le pro et le particulier à l’honneur

La plupart des inquiétudes concernant l’éclipse solaire et les panneaux solaires découlent de la réduction soudaine de la quantité d’électricité produite pendant la phase d’éclipse et du retour soudain à la normale une fois l’éclipse terminée. En temps normal, le réseau électrique est préparé à la perte prévisible d’électricité produite par les panneaux solaires une fois le soleil couché. C’est tout à fait différent du scénario de l’éclipse solaire, dans lequel la baisse de puissance et le retour à la normale se produisent en l’espace de quelques heures au cours de la journée.

Les dernières éclipses solaires totales dans le monde ont servi de banc d’essai aux opérateurs de réseaux électriques pour tester la fiabilité du système. Grâce à la croissance de la production d’énergie solaire au cours des années qui ont suivi, le test sera probablement encore plus difficile les prochaines fois. Toutefois, comme les entreprises et les opérateurs ont suffisamment de temps pour se préparer à cette éventualité, nous ne nous attendons pas à des perturbations importantes du réseau électrique le jour d’une éclipse solaire.

Les effets d’une éclipse sur la production d’énergie solaire

Les planificateurs du réseau électrique estiment qu’en cas d’éclipse, nous pourrions subir une réduction stupéfiante de 90 % de production d’énergie solaire pendant l’éclipse. Cela équivaut à l’énergie nécessaire à plus de 2,8 millions de foyers. La durée de l’éclipse, au cours de laquelle le soleil restera obscurci pendant plusieurs heures – même dans les zones où l’on ne s’attend qu’à une éclipse partielle – est une source d’inquiétude. La diminution de la lumière tombant sur les panneaux solaires pourrait entraîner une réduction d’au moins 50 % de la production d’énergie solaire. Cette réduction significative souligne l’ampleur du défi que représente le maintien d’une alimentation électrique stable lors de tels événements.

A lire également :  Contre-expertise incendie : une étape cruciale pour une juste indemnisation

Lors de la dernière éclipse solaire totale en 2017 aux Etats-Unis, on estime que 4 000 à 6 500 mégawatts d’électricité ont été coupés car l’éclipse a réduit la quantité de lumière tombant sur les panneaux solaires. Avec l’évolution et la démocratisation de l’utilisation d’énergie solaire, il va sans dire que l’effet d’une réduction de la production d’énergie solaire, ne serait-ce que pendant quelques minutes, aura un impact considérable sur le réseau actuel.

Laisser un commentaire

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?