Comment peindre un plafond ?

4/5 - (113 votes)

Épuisant, parfois fastidieux et, si cela se passe mal, il faut s’y reprendre à deux fois : Peindre le plafond, qui plus est de manière uniforme et sans laisser de traces, ne fait pas partie des tâches les plus appréciées lors de l’aménagement ou de la rénovation d’une pièce. Découvrez ici nos conseils pour réussir à peindre le plafond d’une pièce, sans avoir recours à un professionnel.

La vie est plus belle quand elle est colorée et une peinture fraîche est la base d’un changement de décor. Si vous prévoyez donc d’oser plus de couleurs dans une pièce, commencez impérativement votre projet par le plafond. Sinon, votre travail sur les murs avec un rouleau de peinture et un pinceau ne donnera pas le résultat embellissant que vous avez imaginé. Sur des murs fraîchement peints, une peinture de plafond grisâtre-jaunâtre se remarque encore plus et nuit à l’aspect général.

L’essentiel en bref

  • La couleur et l’aspect du plafond doivent être assortis à la peinture des murs.
  • La hauteur du plafond et l’incidence de la lumière jouent également un rôle important dans le choix de la couleur.
  • Dans tous les cas, utilisez un rouleau à peinture pour peindre afin de ne pas surcharger vos bras trop rapidement.

Quelle couleur pour le plafond ?

Quelle couleur pour le plafond

En principe, vous pouvez peindre le plafond dans n’importe quelle couleur et avec n’importe quelle technique de peinture qui vous plaît : peinture traditionnelle, à pois, à la serpillière ou avec des paillettes. Mais la couleur et l’aspect du plafond doivent bien sûr être assortis à la peinture des murs. Les professionnels soulignent que la hauteur du plafond et l’incidence de la lumière doivent être prises en compte lors du choix de la couleur du plafond et conseillent donc d’utiliser des couleurs sombres pour le plafond si la pièce que vous souhaitez peindre est très haute. En revanche, les couleurs avec une forte proportion de bleu sont plus appropriées pour peindre les plafonds bas, car elles apportent une sensation d’espace dans la pièce. De plus, les teintes mates donnent de meilleurs résultats que les teintes brillantes, soulignent les professionnels de la peinture.

Le blanc est la couleur classique pour les plafonds. Il est important de veiller à ce que les murs et le plafond soient peints dans la même teinte de blanc, c’est-à-dire avec la même couleur. Ainsi, le choix de la couleur s’efface visuellement et laisse beaucoup de place aux accessoires et meubles colorés qui ont un potentiel d’accentuation. Les plus audacieux peuvent peindre le plafond et les murs dans une couleur autre que le blanc. Selon les professionnels, ce look all-over permet de dissimuler les coins de la pièce qui ne sont pas architecturés, car l’œil ne se pose plus directement sur eux, et donne également une sensation d’enveloppement lorsque l’on entre dans la pièce.

A lire également :  Comment réduire votre facture énergétique avec des solutions éco-responsables ?

Conseil : Si vous avez opté pour des murs plus sombres, mais une peinture plus claire au plafond, la couleur des murs paraîtra encore plus sombre qu’elle ne l’est déjà. Si vos murs sont colorés, veillez à ne pas utiliser le blanc le plus blanc pour le plafond, mais à peindre plutôt le plafond dans une teinte très claire de la peinture murale.

Peindre un plafond étape par étape

peindre un plafond étape par étape

🏗️ Étape🔍 Description💡 Conseils et Notes
1. Choisir la couleur du plafondAdapter la couleur à la hauteur de la pièce et à l’incidence de la lumièrePréférer les couleurs sombres pour les pièces hautes et les couleurs à base de bleu pour les plafonds bas
2. Préparer le matérielRassembler tout le matériel nécessaire : film de masquage, crêpe de peintre, pinceaux, rouleaux, perche télescopique, escabeau, apprêt, peintureUtiliser une perche télescopique légère et une peinture à fort pouvoir couvrant
3. Protéger la zone de travailRecouvrir les meubles et le sol, appliquer du mastic de peintre autour des cadres de portes et des fenêtresEffectuer un travail de masquage minutieux pour éviter les éclaboussures
4. Préparer le plafondRetirer le fusible, décrocher la lampe, enlever les restes de papier peint, reboucher et poncer les trous, nettoyer le plafondAssurez-vous que le plafond soit propre, sec et absorbant
5. Appliquer un apprêtAppliquer une couche d’apprêt pour préparer le support et éviter les tracesUtiliser un apprêt adapté au type de support du plafond
6. Peindre les coins et les bordsUtiliser des pinceaux pour peindre les coins et les bords entre le plafond et les mursVeiller à ne pas laisser de boudin de peinture dans les angles
7. Peindre le plafond en sectionsDiviser le plafond en petites sections, peindre en utilisant des mouvements croisésUtiliser la technique du mouillé sur mouillé pour éviter les bandes
8. Nettoyer les outils et la zoneNettoyer les pinceaux et les rouleaux après usage, enlever le film de masquageAssurer un nettoyage complet pour éviter les résidus de peinture

Matériel pour peindre le plafond d’une pièce

Pour peindre le plafond, vous avez besoin du matériel de peinture classique :

  • film ou feutre de masquage
  • du crêpe de peintre
  • un pinceau, un petit et un plus grand
  • un rouleau de peinture, un petit et un grand
  • éventuellement une perche télescopique adaptée au rouleau de peinture
  • un escabeau
  • éventuellement une couche de fond adaptée au support
  • suffisamment de peinture
A lire également :  Remplacement et rénovation de menuiserie aluminium et PVC

Pour que le travail ne soit pas inutilement difficile, nous vous recommandons d’acheter une perche télescopique moderne et légère qui ne vous fera pas tomber les bras au bout de dix minutes. De plus, vous vous faciliterez la tâche en optant pour une peinture pour plafond au pouvoir couvrant élevé, ce qui vous permettra de ne peindre le plafond qu’une seule fois.

Lorsque vous choisissez un pinceau et un rouleau, assurez-vous qu’ils sont adaptés au type de peinture que vous souhaitez utiliser pour peindre le plafond, c’est-à-dire qu’ils absorbent bien la peinture et la restituent sans éclaboussures. Les rouleaux de peinture à poils courts sont généralement les plus adaptés pour peindre le plafond.

Préparer le plafond

Pour éviter les éclaboussures de peinture sur le sol et les gros meubles que vous ne pourrez peut-être pas sortir de la pièce lorsque vous peignez le plafond, recouvrez soigneusement les meubles et le sol, puis appliquez du mastic de peintre. N’oubliez pas le cadre de la porte. Ce travail de masquage doit être effectué dès le début, comme première étape. En effet, la préparation du plafond peut déjà générer de la saleté et de la poussière, que vous pouvez ainsi facilement éliminer avec le film de masquage.

Après avoir masqué les surfaces concernées avec du film, il faut préparer le support, c’est-à-dire le plafond lui-même. Pour pouvoir peindre le plafond, vous devez :

  • retirer le fusible de la pièce à peindre,
  • décrocher la lampe,
  • enlever les restes de papier peint ou de plâtre qui s’effrite, si nécessaire, et reboucher le support,
  • reboucher et poncer les trous dans le plafond dont vous n’avez plus besoin,
  • nettoyer le plafond de toutes les saletés et poussières. Le support de la peinture doit être propre et sec. Le meilleur moyen d’y parvenir est de nettoyer le plafond à l’aide d’un grand plumeau ou d’une serpillière propre.
A lire également :  Quels sont les procédés écologiques pour le nettoyage et le dégazage de cuve à fioul ?

Non seulement le plafond doit être sec et propre, mais le support doit également être absorbant. Si vous voulez jouer la carte de la sécurité, appliquez une couche d’apprêt avant de peindre le plafond. L’apprêt a également l’avantage d’éviter la formation de traces.

Conseil : Pour éviter que la peinture ne coule sur vous, l’échelle ou le sol pendant que vous peignez le plafond, vous pouvez simplement passer la poignée du rouleau de peinture ou la tige télescopique à travers un morceau de carton plus grand et faire glisser le carton jusqu’à l’extrémité de la poignée du rouleau de peinture. Vous avez déjà fabriqué une protection anti-gouttes simple.

Peindre le plafond

Une fois que la pièce à peindre est recouverte et que le plafond est préparé, il est temps de passer à la tâche principale : peindre le plafond.

Conseil : Veillez à ce que la source de lumière, c’est-à-dire la fenêtre ou la porte, soit dans votre dos et que vous vous en éloigniez. Par exemple, si vous peignez de la fenêtre vers la porte, arrêtez-vous au milieu de la pièce, puis peignez de la porte vers la fenêtre. Vous trouverez ici d’autres conseils utiles pour peindre le plafond d’une pièce.

  1. Humidifiez le rouleau de peinture avec de l’eau et vérifiez qu’il tourne bien. Mettez-le de côté.
  2. Utilisez les pinceaux pour peindre tous les coins et les bords entre le plafond et les murs. Lors des transitions entre le plafond et les murs, veillez à ce qu’il n’y ait pas de boudin de peinture dans la feuillure et répartissez les traces de pinceau avec un tout petit rouleau de peinture. Une petite quantité de peinture se déposera sur les murs et vous indiquera où vous devez vous arrêter lorsque vous peignez les murs avec le rouleau et, si nécessaire, continuer avec le pinceau pour ne pas avoir à repeindre le plafond. Vous pouvez également appliquer du ruban adhésif en direction du plafond afin de le protéger des éclaboussures de peinture lorsque vous peignez les murs.
  3. Utilisez le grand rouleau pour traiter le reste du plafond. Le moyen le plus simple de le faire sans laisser de traces est de diviser le plafond en petites sections. Appliquez ensuite la peinture sur la première section et étalez la peinture pour plafond à l’aide du rouleau à peinture en effectuant un mouvement croisé : peignez d’abord le plafond dans un sens, puis tournez-le à 90 degrés dans l’autre sens. Faites toujours des allers-retours sur toute la longueur ou la largeur de la section, ne faites pas de petits mouvements.
  4. Procédez ainsi section par section, mètre carré par mètre carré, et lorsque vous commencez à peindre une nouvelle section, roulez également sur une petite partie de la section de plafond déjà traitée. Cela s’appelle la technique du mouillé sur mouillé et permet d’éviter la formation de bandes sur le plafond en reliant les différentes sections entre elles.
Tuto vidéo sur comment peindre un plafond

Conseils pour différentes surfaces de plafond

Tous les plafonds de chambre ne sont pas identiques et parfois, ce n’est pas un plafond traditionnel en plâtre qu’il faut peindre. La surface peut varier d’un papier peint à un plafond en bois.

Si vous souhaitez peindre un plafond en bois et que le bois est naturel, vous devez le traiter au préalable avec un apprêt. Si le plafond en bois a déjà été peint, il faut bien sûr poncer l’ancienne couche de peinture avant de le repeindre. Pour la décoration d’un plafond en bois, vous disposez également d’un très grand choix de types de peinture. Vous pouvez utiliser des peintures à base d’eau, de résine ou d’acrylique, ainsi que des peintures à la craie. Veillez également à utiliser le bon rouleau pour peindre le plafond. C’est essentiel pour obtenir un résultat satisfaisant.

Si le plafond est recouvert de papier peint, il est possible que vous deviez l’enlever et tapisser le plafond avant de pouvoir le peindre. Dans ce cas, prévoyez une demi-journée ou une journée entière pour retirer l’ancien papier peint et tapisser le plafond, et ne peignez le plafond que le lendemain, lorsque la colle à papier peint aura séché. L’alternative à la pose d’un nouveau papier peint classique pour le plafond serait un papier peint ingrain liquide.

Laisser un commentaire

Vu sur

JDN
Batimat

Nous contacter ?