JDC Jardin 2019 Banniere
20181030 interzun guangzhou
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

FNAS : Une année triplement réussie

Écrit par Jeffrey Bevilacqua.

2018062 FNAS 1

Le chauffage, le sanitaire et la plomberie sont les trois secteurs que représentent la FNAS. À ce titre, la fédération a étudié, puis communiqué, la valeur des achats effectués par les négociants, durant l’année 2017.

C’est presque devenu une tradition. Comme tous les ans à l’occasion de son Observatoire économique, la FNAS (Fédération française des Négociants en Appareils Sanitaires, chauffage, climatisation et canalisations) édite un bilan des achats des négociants spécialisés en sanitaire-chauffage. Pour effectuer la 16e édition de cette étude, présentée le 30 mai dernier, la FNAS s’est basée sur son panel de 180 adhérents (2 000 points de vente, qui représentent 90 % de l’activité des secteurs). Cette année 2017 fut particulièrement réussie, surfant sur la bonne vague de l’année précédente.
L’année dernière, le marché total des achats du réseau de négoces de produits sanitaires, de chauffages et de plomberie a représenté 3,8 milliards d’euros (hors autres activités connexes, comme l’électricité, le carrelage, la fourniture industrielle, l’acier, etc.). Ce chiffre est en hausse de 4,9 %, par rapport à 2016. Cette croissance est, notamment, générée par la force du secteur du chauffage, dans lequel 1,9 milliard d’euros d’achats ont été effectués. En part de marché, ce chiffre représente 51 % du réseau. Avec respectivement 1,2 milliard d’euros et 642 millions d’euros d’achats, les secteurs du sanitaire et de la plomberie pèsent 32 % et 17 % de parts de marché. Ces chiffres sont proches de ce qu’ils étaient en 2016, avec tout de même un gain de parts de marché pour le chauffage, compensé par une perte pour le secteur des activités sanitaires.
Cette année 2017 a marqué une vraie relance, après trois années de décroissance, entre 2013 et 2015. Après une progression de 1 % en 2016, celle enregistrée en 2017 était de quasiment 5 %. Cette bonne année s’explique, notamment, par la très bonne tenue du marché de l’immobilier, qu’il soit neuf ou ancien. Celui-ci est en hausse quasi constante, depuis 2015, et a connu un mois record en décembre 2017, pour la vente de logements anciens, en France métropolitaine. Pour ce qui est du neuf, la production annuelle est en augmentation constante, depuis le 4e trimestre 2016.

Le secteur du chauffage se réchauffe

Grâce au marché de la construction neuve, le marché du génie climatique est dynamique. C’est notamment le cas pour les chaudières, qu’elles soient à gaz ou à fioul, murales ou au sol, domestiques ou à haute puissance. Cette famille de produits est la plus achetée par les négociants, avec 517 millions d’euros et 27 % de poids, dans la part des achats. Les produits d’énergies climatiques (pompe à chaleur et équipements solaires, notamment) ont connu une forte hausse (+8 %), grâce aux pompes à chaleur, très présentes dans les constructions neuves. Pourtant, l’année 2017 a été chaude. Ces températures élevées ont boosté les achats de climatiseurs de tous types, qui ont observé une progression de 16 %. Désormais, ils représentent 13 % des achats du secteur.
Avec une progression de 3 %, la sous-famille des chauffe-eaux électriques a connu une année active. En effet, il est fréquent que les foyers remplacent leur chauffe-eau et, dans 42 % du temps, ils s’adressent aux négociants sanitaire-chauffage. Grâce à cette légitimité des négoces, cette sous-famille pèse 10 %, dans la part des achats. 10 %, c’est également la part des émetteurs. Grâce, une nouvelle fois, au marché de la construction, cette famille de produits a observé une hausse de ses achats de 3 %, par rapport à 2016. À l’inverse, les thermostats n’ont pas performé, en 2017. La surmultiplication des thermostats connectés n’est pas favorable aux négoces, car ils sont principalement vendus en grandes surfaces ou sur internet.

Une année hétérogène pour le sanitaire

Concernant le secteur du sanitaire, il fut boosté par les ventes de robinetterie. Cette activité est pénalisée par les ventes directes, effectuées en GSB et sur le web, mais performe malgré tout. Avec une croissance de 2,9 %, cette famille de produits a observé une progression bien supérieure à celle de 2016 (+0,6 %), avec 395 millions d’euros d’achats et 32 % de parts de marché. Cette belle année est, notamment, due à la forte demande de douches. Les achats de céramique se sont également très bien portés, en 2017, avec une croissance des achats d’environ 4 % (soit 455 millions d’euros d’achats).
Le marché de la douche, dans sa globalité, est toujours très porteur. Après avoir boosté la céramique et la robinetterie, les douches ont permis aux cabines de douche et aux pare-bains de générer une croissance de 5 %, en 2017. Face à la concurrence de plus en plus féroce des GSB, qui vendent à petits prix, les meubles de salles de bains n’ont connu qu’une faible hausse de leurs achats (+1 %). Les éviers en inox, les baignoires et balnéothérapie ont également stagné, en 2017.

La plomberie ne coule plus

Après des années de régression, la plomberie a enfin renoué avec la croissance. En 2017, ce secteur a observé une hausse de 6 % de ses achats. Toutes les familles de produits ont pu en bénéficier, notamment celle des tubes, raccords et fixation. Avec 66 % de parts de marché, c’est la famille clé de la plomberie. Avec une croissance de 6 % et 426 millions d’euros d’achats, ces produits ont guidé le secteur, une nouvelle fois, grâce au marché de l’immobilier neuf. Parmi cette famille de produits, les tubes, raccords et fixations en cuivre et laiton ont repris leur marche en avant, après une année 2016 très difficile. Ces produits ont généré une croissance de 9 %, pour 171 millions d’euros d’achats.
Le marché de la construction devrait maintenir le cap, au moins pour l’année 2018. Les secteurs du chauffage, du sanitaire et de la plomberie devraient donc lui emboiter le pas. La FNAS estime également que l’activité des négoces des équipements de chauffage et énergies renouvelables devrait poursuivre une progression, à hauteur de 5 %, sous l’effet, notamment, du plan de rénovation énergétique national.•

20190125 Synermat Logo
20190121 GILE

Table ronde jardin 2019

20190218 Table Ronde Jardin

Acquisition de Leborgne par Mob Outillage

La société Mob Outillage est entrée, depuis de 07 janvier, en négociation exclusive dans l’optique de racheter Leborgne. Une acquisition qui devrait être effective d’ici un ou deux mois.

Distribution du jardin en 2018

Vert jaune…

20190108 Enseignes JardinLes conditions météo n’aident pas cette année un marché déjà impacté par des soldes sans effet ou presque sur le panier moyen et un consommateur qui se met à douter…
Lire la suite

Les fiches Jardin de Bricomagde Bricomag

Foire de Paris

Hors-série maison by Foire de Paris :
La maison tient salon

20190125 hors serie maison 2Le Hors-Série Maison by Foire de Paris s’est tenu du 26 octobre au 4 novembre dernier, à Paris Expo Porte de Versailles.
Lire la suite

Expoprotection : Protection 2.0

20190125 EXPOPROTECTIONExpoprotection, le salon de la prévention et de la gestion des risques, a tenu sa 27e édition, à Paris Expo.
Lire la suite

Réduction des déchets

Le meilleur des déchets, c’est celui qu’on ne produit pas

20190118 Semaine DechetsChaque année, fin novembre, la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets est l’occasion de sensibiliser à la prévention des déchets.
Lire la suite

Salon COFAQ de l’Equipement “Maison et Jardin” : Sous le signe de l’ouverture !

20190108 cofaqLa 29e édition du salon  COFAQ de l’équipement de la maison et du jardin a accueilli le 14 octobre dernier plus d’une centaine d’industriels, parmi lesquels plusieurs fournisseurs spécialisés sur les univers Agricole, Parcs et Jardins, et élevage.
Lire la suite

Les labels Janus

Les labels Janus fêtent leurs 65 ans

20190108 Janus des laureatsL’Institut Français du Design a célébré les 65 ans des labels Janus, en décembre dernier, au Quai d’Orsay.
Lire la suite

20181210 aod1