20180605 taiwan
20180410 bricoscopie logo 20180410 jardiscopie logo 20180410 negocescopie logo

Libre-service colisée : Ave Tout Faire !

Écrit par Jeffrey Bevilacqua Le 5 mars 2018. Rubrique France

20180305 Tout faire 2

Afin de rassembler fournisseurs et adhérents, Tout Faire Matériaux a organisé, les 7 et 8 février, à Villepinte, son salon annuel. Une aubaine pour le groupe qui présentait, à l’occasion, son concept de libre-service : Colisée.

20180305 Tout faire 1


A gauche, Xavier Rubis, Président et Eric Dreyer, Directeur général de Tout Faire.


Il peut tout faire, aussi bien fédérer des centaines de points de vente qu’organiser un salon d’envergure. Le groupe Tout Faire Matériaux tenait, les 7 et 8 février, au parc des expositions de Villepinte (93), la 10e édition de son salon d’enseigne. Étaient réunis, les adhérents de l’enseigne jaune et noire, ainsi que 260 fournisseurs en tout genre (outillage, aménagement extérieur, adhésifs…). Malgré les fortes intempéries qui ont frappé la région parisienne, le groupe a réussi à fédérer plusieurs centaines de professionnels au sein d’un même lieu, avec plus de 82 % d’adhérents présents. « Je viens surtout découvrir les nouveaux services que propose Tout Faire. Les conditions tarifaires ne sont, pour moi, qu’un bonus », déclare Alain Coffe, un adhérent qui a bravé la neige pour se rendre sur le salon.

La plateforme, le pilier de Tout Faire

L’occasion pour le 1er réseau de négoces indépendants en matériaux de construction de faire le bilan, face à ses partenaires, d’une année 2017 réussie. En septembre 2014, Tout Faire lançait sa plateforme logistique. Un projet ambitieux qui « propose aux adhérents une gamme de plus en plus large et qui permet de se positionner sur toutes les familles de produits concernées par la construction et la rénovation du bâtiment », selon Eric Dreyer, Directeur général de Tout Faire.
En effet, la plateforme, basée à Meung-sur-Loire (45), près d’Orléans, est plus que jamais au centre de la stratégie de Tout Faire Matériaux, notamment à travers la vague du e-commerce. « Il reste quelques paramètres à régler, mais nous avions connu pareille situation avec notre plateforme à ses débuts », estime Xavier Rubis. En 2018, le e-commerce chez Tout Faire sera donc renforcé et son déploiement sera accéléré. De plus, ce salon profite à la plateforme. « Nous avons recentré l’offre des fournisseurs sur notre plateforme de stockage », déclare Eric Dreyer. Enfin, elle fournira également 70 % des produits présents dans Colisée, la nouvelle innovation de Tout Faire en matière de libre-service, présentée à l’occasion de son salon annuel. Aujourd’hui, la plateforme représente plus de 43 millions d’euros, avec une croissance de 36 %, soit plus que l’objectif que s’était fixé le groupe, au début de l’année dernière. D’ambition, Tout Faire n’en manque pas. « Notre objectif pour 2018 est de 52 millions d’euros », annonce Xavier Rubis, Président de Tout faire, à ses adhérents. « Ensemble, je suis sûr que nous l’atteindrons ». Le groupe s’en donne les moyens.

Colisée, futur monument de Tout Faire ?

Colisée s’inscrit dans une démarche globale destinée à optimiser la performance commerciale des espaces de vente des négoces de matériaux, en s’articulant autour de 3 axes : Le libre-Service, la salle d’exposition, la cour de matériaux. Le Libre-Service est la première partie du triptyque dévoilé à l’occasion de ce salon 2017. « Notre libre-service a été pensé en suivant la logique client et non la logique fabricant », explique le Président de Tout Faire. « Il transformera les magasins et facilitera leur réapprovisionnement ». Colisée comporte neuf univers de produits, dont l’équipement de protection individuelle (EPI), la chimie du bâtiment, la menuiserie, la quincaillerie, la plomberie-sanitaire ou encore l’outillage. Un exemple de Colisée était d’ailleurs aménagé sur le salon. « Son installation n’a pris que deux jours », déclare Xavier Rubis. « L’idée était de montrer à nos adhérents la facilité d’installation. Montrer Colisée sur le salon permet aux adhérents de se familiariser avec ce concept », complète Eric Dreyer.
En plus du nouveau système de distribution qu’offre Colisée, Tout Faire propose également un merchandising complet avec une signalétique claire, homogène, moderne, codifiée et attributaire ainsi qu’un dispositif d’animation commerciale. Organisé et financé par Tout Faire, Colisée rassemble donc tous les services du groupe. La plateforme peut fournir plus de 6 000 références, uniquement pour les rayons en libre-service. Celle-ci alimentera 70 % de Colisée, ce qui permettra aux adhérents de compléter leurs rayons avec des produits plus efficaces localement.

Le salon, vitrine de Tout Faire

Selon les magasins, la superficie de Colisée pourra varier entre 100 et 600 m2. Toujours pour s’adapter à chaque adhérent, plus de 200 planogrammes (représentation visuelle de l'implantation d'un rayon ou d’une gondole dans un point de vente) ont été réalisés par Tout Faire, pour accompagner au mieux les magasins séduits par Colisée. Et ils sont nombreux. « 140 chefs d'entreprise sont venus et certains se sont déjà positionnés pour l’installer dans leur point de vente », estime Eric Dreyer.
L’année 2018 ne pouvait donc pas mieux commencer pour Tout Faire Matériaux. MME, son concept menuiserie se porte bien - puisque son nombre d’adhérents va bientôt passer la barre des 100 - son déploiement sur le e-commerce va s’accélérer, sa plateforme est toujours plus performante et son concept Colisée est promis au succès. Pour continuer de resserrer les liens entre le groupe et ses adhérents, Tout Faire Matériaux change une nouvelle fois ses habitudes. Son congrès annuel, habituellement organisé en France, se tiendra dé­sormais à l’étranger. Ces quelques jours seront faits pour travailler et renforcer la convivialité au sein du groupe. Exactement à l’image de ce salon.•